Le succès d’un Critérium international

Francis Cantournet, président du Critérium international de Marcolès a accueilli les bénévoles, les partenaires et les élus présents lors de l’assemblée générale.

Au cours des rapports, Francis Cantournet a rappelé que le Critérium de Marcolès a été la première manifestation importante organisée en 2021, suite à la mise en place du pass sanitaire et de ses nombreuses contraintes. Ce qui n’a pas empêché le public de venir en nombre applaudir le plateau proposé, dont Rémi Cavagna, champion de France, et Alexandre Geniez.

Des nouveautés

Si ce Critérium reste le premier organisé après le Tour de France, de nombreux coureurs étaient partis pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Entre 2020 et 2021, le bilan financier reste néanmoins à l’équilibre, les partenaires privés et institutionnels restant fidèles à cet événement incontournable cantalien.

« Si lors des premières années, il fallait aller chercher les coureurs pour qu’ils viennent à Marcolès, aujourd’hui, ce sont eux qui se proposent de participer. Car notre Critérium est reconnu nationalement et même internationalement », conclut Francis Cantournet.

Christian Montin, maire, rappelle que le premier Critérium de Marcolès a vu le jour en 1998, grâce à des passionnés de vélo, qui contribuent encore aujourd’hui à rendre cette journée enthousiasmante et festive, encore plus dans le contexte actuel. Il salue le Vélo club maursois et le comité départemental du cyclisme pour leur aide et leur coopération au bon fonctionnement de cette manifestation.

Michel Teyssedou est admiratif et fier du Critérium de Marcolès car « cet événement, qui se bat dans la cour des grands, a désormais une notoriété nationale ».

L’édition 2022 aura lieu mercredi 3 août : à midi, course école de cyclisme pour les licenciés ; à 14 h 15, course des cadets et féminines ; à 15 h 30, course des juniors et seniors dans le cadre de la semaine cantalienne ; à 19 h 30, départ du Critérium. Une nouveauté cette année, entre 18 heures et 18 h 30, aura lieu une randonnée cycliste, limitée à 80 coureurs, en partenariat avec la mairie et le club de randonnée cycliste de Cransac : la course Manuel Busto.

En effet, la municipalité cransacoise rebaptise actuellement ses rues de noms de coureurs cyclistes dont Manuel Busto, natif de Cransac, qui en son temps, a participé à six Tours de France, entre 1957 et 1962. Afin de lui rendre hommage, son fils a contacté Yves Cantournet pour connaître la faisabilité d’inclure une course de randonnée dans cette journée consacrée au vélo.

L’assemblée générale s’est terminée autour d’un verre de l’amitié. 

Source: La montagne – Le succès d’un Critérium international

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.