Les budgets primitifs 2022 adoptés

Marcolès. Les budgets primitifs 2022 votés. Lors du dernier conseil municipal, les élus ont voté à l’unanimité les budgets primitifs.

Le budget principal s’équilibre en dépenses et recettes à la somme de 993.122  € pour le fonctionnement. Du côté des dépenses, les principaux chapitres concernent les charges à caractère général (énergie, téléphonie, fournitures d’entretien, taxes foncières, entretien de la voirie et des bâtiments…) pour 240.350  € , en augmentation, notamment en raison du coût de l’énergie, des carburants et de la hausse globale des fournitures ; les charges de personnel pour 300.280  € ; les autres charges de gestion courante pour 64.575  € (dont les indemnités des élus et les subventions aux associations pour 25.000  € ) ; les charges financières dont les intérêts d’emprunts pour 17.000  € et les charges exceptionnelles avec les subventions aux budgets annexes pour 119.597  € .

Quant aux recettes, elles sont constituées des dotations de l’État pour 305.890  € , du produit des impôts et des taxes pour 396.641  € (en hausse en raison de l’augmentation des bases), des produits des services et du domaine pour 58.770  € . Les autres produits de gestion courante et produits exceptionnels, dont les locations des appartements communaux, se montent à 109.100  € .

Taux d’imposition

La commune n’a pas voté de hausse des taux d’imposition pour le foncier bâti et non bâti.

En section d’investissement, le budget s’équilibre en recettes et en dépenses à 1.424.393  € dont un peu plus de la moitié est constituée par les restes à réaliser de l’exercice précédent. Les nouvelles opérations d’investissement portent sur le programme de rénovation de la voirie communale, l’acquisition et la réhabilitation de la grange Magne, la rénovation de l’appartement de la boulangerie, des travaux à la piscine…

Ces opérations devraient obtenir, ou ont déjà obtenu, des financements de l’État, du Département.

De nouvelles opérations inscrites

Budget eau et assainissement . Il s’équilibre à 122.696  € en section d’exploitation. Les recettes sont constituées de la vente d’eau, des locations de compteur et des redevances assainissement et les dépenses concernent les frais de fonctionnement du service (analyse d’eau, entretien réseau et station d’épuration) et les remboursements d’intérêt de la dette.

En investissement, les prévisions s’équilibrent à 169.049  € . De nouvelles opérations d’investissement sont inscrites au budget : extension du réseau d’eau potable, restes à réaliser.

Les autres budgets annexes de l’auberge et du réseau de chaleur s’équilibrent avec une subvention du budget principal, alors que celui de l’ensemble du Cassagnol produit les recettes nécessaires à son équilibre.

Augmentation des tarifs du réseau de chaleur et de l’assainissement. Sur proposition de la commission finance, les élus se sont prononcés pour une augmentation du prix de vente de chaleur pour les propriétés raccordées au réseau de chaleur bois communal. Celui-ci s’établira à 0,065  € le kwh à compter de la prochaine saison de chauffe. Le conseil a également acté une augmentation du tarif de l’assainissement dont l’abonnement passera à 40  € et la consommation à 0,90 € /m³ à compter de la prochaine facturation (automne 2022).

Source: La montagne – Les budgets primitifs 2022 adoptés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.