Actualités

Lez’arts de la rue sont de retour !

Marcolès. Retour des festivités. La Petite cité de caractère® s’apprête à revêtir de nouveau ses habits de fête. Et ce grâce aux bénévoles qui se sont remis au travail afin de préparer le festival Lez’arts de la rue qui ouvrira ses portes lundi 15 août à midi.

Les manifestations commenceront dès demain par une soirée théâtrale, avec la troupe amateur « Les Marco’Leptiks » qui interprétera C’est Racine qu’on assassine , à 20 h 30, salle polyvalente.

Dimanche soir, un concert gratuit est programmé au stade, avec Les Commissaires Repriseurs ; repas sur place (grillades).

Lundi, place aux réjouissances. A 9 heures, tripoux sous les chapiteaux face à la salle polyvalente ; 9 h 45, ouverture des jeux pour les enfants et adultes, puis dépôt de gerbes au monument aux morts en présence des conscrits ; à 11 h 45, Christian Montin remettra les clés de la cité aux troupes venues investir les carriérons et places du village. Les festivaliers pourront ainsi découvrir les compagnies qui se répartiront les vingt-cinq représentations prévues, et ce jusqu’à 21 heures, heure de départ de la parade qui se dirigera jusqu’au terrain de sports pour un dernier concert.

Les compagnies attendues : Carnage Productions dans Dérapage ; Drolatic Industry dans Radio Monky ; Cie Amaranta dans Molière ! ; Avec des Géraniums, Après moi le déluge ; Grand Colossal Théâtre , Pour un fascisme ludique et sans complexe ; La Belle Image, MoviMiento ; Zimphil et ses instruments insolites ; Youk Trio ; Des Hommes qui portent et des Femmes qui tiennent , Vergogna ; Collectif Kric kit ü, F ace A ; K Bestan, Le Grenier à Pépé ; Obvie, chanson française ; Art & Co : Le concert dont vous êtes auteur, en partenariat avec Éclat.

Restauration possible ; 1 € de participation est demandé à chaque festivalier pour soutenir la manifestation. 

Source: La montagne – Lez’arts de la rue sont de retour !


De la comédie au théâtre, samedi soir

Marcolès. Au théâtre. La troupe Les Marco’Leptiks présentera, samedi 13 août à 20 h 30 (salle polyvalente), la pièce C’est Racine qu’on assassine , une comédie de Philippe Migliogi.

Sous couvert de placements dans des paradis fiscaux, deux estivants essaient de convaincre un couple de nouveaux riches d’investir une somme dans la réalisation d’une pièce de Racine, dont les répétitions ont commencé… sous la houlette d’un metteur en scène un peu étrange.

Entrée : 6 € ; enfant de moins de 12 ans, gratuit. Un entracte est prévu.

Source: La montagne – De la comédie au théâtre, samedi soir


Romain Bardet (DSM) s'offre une 4e victoire sur le Criterium de Marcolès (Cantal)

Doublé par Warren Barguil pour sa dernière participation au Criterium international de Marcolès en 2019, Romain Bardet (DSM) a repris son bien, vendredi soir, signant ainsi sa 4e victoire quasiment à domicile.

La dernière édition du Critérium de Marcolès avait couronné le Clermontois Rémi Cavagna, l’an passé. Mercredi soir, l’épreuve est restée dans l’escarcelle d’un Auvergnat avec le 4e succès de Romain Bardet dans les rues de la petite cité de caractère. Cette édition a de nouveau souri à sa tête d’affiche, qui a animé la course sans attendre le seul final.

La course était partie fort, avec notamment l’Issoirien Baptiste Cherion qui voulait se montrer puis le coureur de B&B Cyril Barthe qui avait des fourmis dans les jambes. Elle allait s’agiter à mi-parcours quand Anthony Perez (Cofidis) partait à la chasse de Tony Hurel (St-Michel Auber) qui se faisait plaisir en tête pour son dernier Marcolès avant de raccrocher.

Les points pour Cyril Barthe (B&B Hotels)

La chasse aux points des sprints intermédiaires mettait un coup de pied dans la fourmilière et, après que son partenaire de DSM Romain Combeau a fait un gros travail pour lui, Bardet prenait les commandes de la course en solitaire. Le grimpeur de Brioude allait rester seul en tête jusqu’à 9 tours de l’arrivée, quand une nouvelle lutte pour les points avait permis au groupe de contre emmené par Barthe de faire la jonction.

— Jean-Paul Cohade (@JPCohade) August 3, 2022

Finalement regroupé à l’approche des derniers tours, le peloton allait laisser la lutte pour les points se jouer entre Barthe et Mathieu Burgaudeau (Total) à l’aube du 5e tour de l’arrivée, qui voyait le coureur de la B & B s’assurer ce classement.Une fois cette formalité passée, la lutte pour la victoire finale pouvait se remettre en branle et les deux grands animateurs de la soirée allaient répondre aux attentes. Au cœur d’un groupe de six coureurs, Perez lançait son attaque à moins de 5 km de la ligne mais avec un peloton qui collait les échappées et où Bardet figurait en bonne place.

Une victoire en solo annoncée au dernier tour

L’Auvergnat réglait même la question quand sonnait la cloche puisqu’il s’avançait en solitaire au moment d’aborder l’ultime rotation. Poursuivi par Perez, Thomas Chassagnes (Blagnac) et Aurélien Paret-Peintre (AG2R La Mondiale), le recordman de victoires sur le critérium n’allait pas être repris et pouvait lever les bras avec 15 secondes d’avance sur son ancien partenaire d’AG2R et le coureur de Cofidis qui complétaient le podium d’une édition bouclée un peu plus en nocturne qu’à l’accoutumée (après un départ décalé de 30 minutes).

Mais après avoir connu un contexte difficile pour organiser la course, avec les défections de Madouas et Gaudu pour cause de Covid, et le choix de Jumbo-Visma de n’envoyer qu’un coureur sur chaque critérium (Christophe Laporte) et que ce dernier ait aussi dû décliner, Marcolès a de nouveau réussi son pari, et fait de la cité cantalienne un des cœurs battants du cyclisme post-Tour. 

Texte : Jean-Paul CohadePhotos : Jérémie Fulleringer

Classement

1. Romain Bardet (DSM) en 1 h 52’00’’ ; 2. A. Paret-Peintre (AG2R) à 15’’ ; 3. A. Perez (Cofidis) mt ; 4. Thomas Chassagne (Blagnac) à 45’’ ; 5. Cyril Barthe (B & B) à 1’ ; 6. M. Burgaudeau (Total), 7. T. Hurel (St-Michel Auber) ; 8. S. Chainel (Team Legendre) ; 9. M. Van Niekerk (St-Michel) ; 10. E. Siskevicius (Go Sports Roubaix Lille) ; 11. M. Urruty (Team Sprinter Nice) ; 12. B. Cherrion (USP Issoirienne) : 13. M. Stevant (Loudéac) ; 14. F. Molteni (Roanne) : 15. S. Gugliemi (Arkea) : 16. C. Klopper (Martigues) ; 17. A. Job (ACV Aurillac) : 18. L. Contal (Java Kiwi Atlantico) : 19. K. Verschuren (Loudeac) ; 20. L. Amaral (VC Maursois) mt ; […] 32. T. Prat Dagiral (ACVA) à 2’30.

Source: La montagne – Romain Bardet (DSM) s'offre une 4e victoire sur le Criterium de Marcolès (Cantal)


Entre covid et abandons, le Critérium de Marcolès tient malgré les épreuves

Prévu avec un plateau où la jeune garde qui a brillé sur le Tour était attendue, le Critérium de Marcolès a dû s’adapter, mais pourra compter sur Bardet. Cette édition rendra aussi hommage à un de ses piliers récemment disparu, Gérard Lescure.

La fin du Tour de France, c’est toujours un petit moment de déprime, comme un baby blues de la petite reine lorsqu’on comprend, après trois semaines d’une intensité sans pareille, qu’il faudra poireauter un an de plus pour revivre ces émotions les yeux rivés sur le peloton, les écarts, et pour les chanceux, sur un bidon qui roule par bonheur à vos pieds au passage des coureurs ; de quoi en faire un totem de plastique précieux et, qui sait, le point de départ d’une vocation.

L’organisation à pied d’oeuvre pour ce mercredi soir

2022 était bien fait, malgré tout. Puisque dans la lignée de la Grande Boucle hommes, est venu se greffer le Tour de France féminin qui a repris le flambeau des premières semaines de juillet, pour une édition palpitante conclue par le couronnement d’Annemiek van Vleuten après celui de Jonas Vingegaard.Mais depuis cette montée finale de la Super planche des Belles Filles sur le Tour féminin qui fera date, le vide s’est creusé, inévitablement, que la 24e édition du critérium international de Marcolès vient combler à point nommé.

Malheureusement, l’organisation a dû faire face à un coup dur de dernière minute, redouté depuis la dernière édition du Tour des Alpes, avec l’absence de deux des têtes d’affiche attendues ce soir. « On a appris en début de semaine que David Gaudu et Valentin Madouas ne pourront être présents car ils viennent de contracter le Covid », déplore le patron du Critérium, Francis Cantournet.L’organisation active donc ses réseaux depuis lundi, et ne désespère pas de pouvoir compter sur un ou deux renforts de poids pour ce soir, mais le calendrier (Tour de Pologne), et le Covid, donc, ne facilitent pas les choses.

Derrière ce nuage d’incertitudes, malgré tout, une bonne nouvelle est venue ses derniers jours. Alors que Romain Bardet avait dû renoncer à la Clasica San Sébastian samedi car trop juste après avoir lui-même eu le Covid, le 8e du dernier Tour de France et quasi-régional de l’étape pourra bien tenir son rang ce soir, dans les rues de Marcolès où il s’est déjà imposé à trois reprises pour ce qui constitue un record.

Pour cette édition, qui reprend le programme classique avec les courses jeunes dans l’après-midi, suivies d’une étape de la Semaine cantalienne, la journée sera aussi marquée par une exposition en la salle polyvalente qui rendra hommage à Gérard Lescure.

Un hommage appuyé

Ce passionné de sport, pilier de l’organisation du critérium depuis ses débuts, est décédé soudainement en juin de cette année. Celui qui avait filmé chaque édition depuis les débuts et avait sans cesse mis en avant les sportifs pour lesquels il vouait une passion sans bornes, sera mis à l’honneur.

« Gérard était lui-même très sportif, il avait une collection unique en matière de sport : des maillots, des articles, des photos », se souvient avec émotion son frère, Jean-Pierre, qui a œuvré avec les organisateurs pour cet hommage. « Peu de gens le savent, mais il avait lui-même gravi ces cols des Pyrénées qu’il adorait, c’était sa montagne ».

Dans une journée qui fait de la petite reine l’impératrice de Marcolès le temps de quelques heures, le critérium international promet un mélange d’émotion sportive et d’émotion tout court.

Jean-Paul Cohade

Course des écoles de cyclisme.

14 h 15. Course cadets et féminine.

15 h 30. Course juniors-seniors (Semaine cantalienne)

18 heures. Arrivée de la randonnée Emmanuel-Busto.

19 h 30. Départ du critérium.

Source: La montagne – Entre covid et abandons, le Critérium de Marcolès tient malgré les épreuves


Une 27 e édition des Nuits réussie

Marcolès. Une 27 e édition réussie. Le rideau s’est levé sur la 27 e édition des Nuits de Marcolès. Et plus de 400 spectateurs se sont déjà engouffrés dans les méandres « De l’autre côté du miroir ». Fadarelles, lucioles, maître du feu, dragons ont accueilli les nouveaux venus dans leur royaume mystérieux et féérique. Et au rythme de la déambulation nocturne au sein de la cité médiévale mise en lumière pour l’occasion, le public a entendu par-ci par-là, qu’il faut se méfier de l’attrait du trou du Diable, qu’un peintre avait le pouvoir de donner vie à ses chefs-d’œuvre, qu’un monstre pouvait être changé en beau pour conquérir l’amour de sa belle, que d’étranges créatures souterraines pouvaient venir en aide mais aussi détruire à tout moment. Puis les spectateurs se sont rassemblés autour d’Yves Durand et d’Arnaud Cance qui ont clôturé cette soirée à travers contes et chants.

Après la collation offerte par le comité d’habilitation culturelle, le public, revenu dans le monde réel, est reparti, enthousiasmé de son détour au fin fond des Nuits de Marcolès. 

Source: La montagne – Une 27 e édition des Nuits réussie


David Gaudu (Groupama FDJ) s'alignera sur le critérium de Marcolès (Cantal)

Quatrième du classement général du Tour de France à l’issue de la 18e étape entre Lourdes et Hautacam, le leader de la Groupama FDJ David Gaudu sera au départ du Critérium international de Marcolès (Cantal).

Romain Bardet (DSM), Warren Barguil (Arkea) et maintenant David Gaudu ! Après avoir enregistré l’engagement du grimpeur brivadois et du Breton, le critérium international de Marcolès s’est vu confirmer la participation du leader de la Groupama FDJ pour sa 24e édition qui se tiendra le mercredi 3 août dans le Cantal.

Vers un premier Top 5 dans le Tour

Le coureur de Marc Madiot est actuellement en passe de signer son premier Top 5 au classement général de la Grande Boucle. Il compte plus de deux minutes d’avance sur Nairo Quintana (Arkea) à qui il a chipé la première place au pied du podium ce jeudi 21 juillet lors de l’étape entre Lourdes et Hautacam. 

Le critérium de Marcolès (Cantal) va retrouver Romain Bardet

C’est donc une autre belle tête d’affiche qui rejoint le peloton du critérium qui comptera 25 professionnels et 15 amateurs, dix jours après l’arrivée du Tour sur les Champs-Élysées, à Paris.

J.-P. C.

Source: La montagne – David Gaudu (Groupama FDJ) s'alignera sur le critérium de Marcolès (Cantal)


Le critérium de Marcolès (Cantal) va retrouver Romain Bardet

Qui pour succéder à Rémi Cavagna à Marcolès ? Le critérium, qui se déroulera mercredi 3 août, a déjà enregistré la venue à venir de Romain Bardet (DSM), Warren Barguil (Arkea) et Aurélien Paret-Peintre (AG2R).

Après la victoire du Clermontois Remi Cavagna l’an passé dans les rues de Marcolès, c’est un autre Auvergnat qui va reprendre le rôle de la tête d’affiche, mercredi 3 août, à l’occasion du Critérium international.

Habitué de l’épreuve, triple vainqueur et ainsi recordman de victoires dans la petite cité de caractère, Romain Bardet (DSM) a confirmé sa présence à l’équipe de Francis Cantournet pour un critérium un peu moins contrait qu’en 2021 mais qui reste un parcours du combattant à organiser.

« C’est de plus en plus compliqué, on passe son temps à faire de l’administratif », déplore le président du Critérium qui a tout de même avancé dans la constitution de son peloton qui comptera 25 professionnels la semaine prochaine, et doit composer avec le spectre du Covid qui complique la tâche.

Barguil et Paret-Peintre seront aussi de la partie

« Guillaume Martin (Cofidis) par exemple, devait normalement participer à une épreuve en Normandie, mais il manque du monde pour aller au Tour de Wallonie alors il ira là-bas », illustre Francis Cantournet. Parmi les autres noms marquants du peloton qui doivent être au rendez-vous de Marcolès, Warren Barguil (Arkea) et Aurélien Paret-Peintre (AG2R), qui ont dû quitter la Grande Boucle pour cause de Covid ont aussi donné leur accord pour courir dans le Cantal.

Déjà passé par le département à l’occasion du Tour de l’Avenir 2019 qui avait fait étape à Mauriac, Simon Guglielmi (Arkea) sera lui aussi de la partie. Vainqueur de la 6e étape du dernier Dauphiné (devant Pierre Rolland), Valentin Ferron (Total Energies) est lui aussi attendu, tout comme Geoffrey Bouchard (AG2R) vainqueur pour sa part de la première étape du Tour des Alpes 2022.

Le 23e critérium international de Marcolès (Cantal) en images

En plus de ces coureurs dont la venue est déjà actée, Francis Cantournet œuvre pour densifier encore le peloton, avec d’autres noms attendus dans le courant de la semaine prochaine, une fois que le Tour de France en aura fini avec cette édition. Une équipe Continental vénézuélienne, Java Kiwi Atlantico est attendue, tout comme trois à quatre coureurs de Nice métropole.

Rando, bodega et table ronde  au menu de la journée

Le déroulé de la journée sera somme toute assez classique par rapport au fonctionnement habituel, avec la course pro qui s’élancera à 19 h 30, au terme d’une journée qui aura vu les courses s’enchaîner, depuis celle des écoles de cyclisme (midi), à la course juniors-seniors comptant pour la semaine cantalienne (15 h 30), en passe par la course cadets et féminine (14 h 15).

Après l’édition en partie remaniée de 2021, la bodega doit faire son retour à Marcoles, avec la possibilité de boire et se restaurer avant pendant et après la course.

Petite nouveauté pour 2022, l’arrivée à Marcolès d’une rando cycliste, la « Emmanuel-Busto », qui partira de Cransac en Aveyron, d’où l’ancien professionnel était originaire, lui qui fut vainqueur du Tour de l’Aude en 1958 sous les ordres de Raphaël Geminiani. Cette randonnée, qui réunira une cinquantaine de coureurs, se déroulera alors que le village de Cransac s’apprête à nommer plusieurs rues en hommage à des cyclistes, dont Bernard Hinault, Raymond Poulidor et Philippe Louviot.

Les organisateurs travaillent également à l’organisation d’une table ronde autour du développement du tourisme lié au cyclisme en Châtaigneraie cantalienne. 

Jean-Paul Cohade

Source: La montagne – Le critérium de Marcolès (Cantal) va retrouver Romain Bardet


Demain, Les Nuits de Marcolès

Le comité d’animation culturelle est heureux de retrouver la forme traditionnelle de cette manifestation et d’offrir de nouvelles « Nuits de Marcolès » aux spectateurs.

«Ces deux dernières années, nous avions remplacé les nuits par des soirées contées. Mais ce n’était pas pareil. Il manquait l’âme, la magie des Nuits : le travail d’équipe et le plaisir d’offrir un spectacle conté, imaginaire, en déambulant dans notre cité mise en lumière pour l’occasion », explique la présidente du comité d’animation culturelle, Hélène Baudassé.

Fadas, fées, dragons…

« Chacun s’y est remis : les bricoleurs ont brillé d’invention pour donner vie aux multiples tableaux et saynètes imaginés par Yves Durand, le conteur professionnel, et les membres du bureau. Les couturières ont animé leurs doigts de fée pour habiller de costumes insolites figurants et accompagnateurs. Les cuisinières ont rallumé leur fourneau pour préparer la collation que nous offrons traditionnellement au public à la fin de chaque soirée. »

« De l’autre côté de miroir » est le thème choisi pour cette nouvelle édition. Les contes choisis par Yves Durand et les conteurs amateurs marcolésiens feront plonger le public dans l’univers fantastique et merveilleux du dessous de l’eau, dans cet univers de fadas, fées, dragons de tous genres et regarder ce que les éclaboussures de ces eaux laissent sur la vie. Ils seront aidés par Arnaud Cance et Philippe Henry de par leurs sonorités musicales et de chants mystérieux. La mise en lumière de la cité a été confiée à Benoît Tedd, qui aime révéler la beauté du patrimoine et de ses pierres sous un éclairage épuré. 

Pratique. Du mercredi 20 au samedi 23 juillet, à 21 h 30. Billetterie à partir de 20 heures. Tarifs : adulte, 15 € ; 7-12 ans, 7 €. Tél. 06.38.91.06.42.

Source: La montagne – Demain, Les Nuits de Marcolès


Un agenda estival très bien rempli !

Marcolès. Un agenda estival bien rempli. Les présidents des principales associations marcolésiennes se sont retrouvés pour présenter les évènements qui viendront animés la cité médiévale tout au long de cet été. Et l’agenda est bien rempli.

Juillet. « Les Nuits de Marcolès » feront leur grand retour, du mercredi 20 au samedi 23 juillet. Le comité d’animation culturelle a demandé à Yves Durand, conteur professionnel aveyronnais, et habitué à cet exercice puisque ce sera sa troisième fois, de mettre en scène le nouveau spectacle dont le thème est « De l’autre côté du miroir ». Le spectacle commencera à 21 h 30 place de la Fontaine, et les spectateurs pourront découvrir au cours de leurs déambulations nocturnes, des contes et saynètes où l’imaginaire fantastique prendra toute sa place, ainsi que le patrimoine du village mis en lumière par Ben Tedde. Yves Durand sera accompagné de Arnaud Cance, musicien et chanteur, ainsi que des conteurs amateurs marcolésiens. Mercredi 27, la tournée d’été du court-métrage Le Buron de Léo Pons fera une halte à la salle polyvalente de Marcolès, à 20 h 30.

Août. Mercredi 3, le Critérium international revient avec son programme traditionnel : midi, course école de cyclisme avec les licenciés ; 14 h 15, course cadets et féminine ; 15 h 30, course juniors/seniors (semaine cantalienne). Avant le départ du critérium, à 19 h 30, une randonnée cycliste sera organisée en partenariat avec la ville de Cransac, en hommage à leur enfant du pays Manuel Busto, qui a couru six Tours de France, entre 1957 et 1962.

Dimanche 7, concours de pétanque au terrain de sport, à 14 heures.

La troupe de théâtre amateur « Les Marco’leptiks » présentera samedi 13, à 20 h 30, salle polyvalente, la pièce C’est Racine qu’on assassine de Philippe Migliogi.

Dimanche 14, retour de la soirée cabaret avec grillades et concert gratuit, avec les Commissaires repriseurs.

Le festival Lez’arts de la rue ouvrira ses portes lundi 15, à midi : 14 compagnies seront présentes, pour 25 représentations. Sont attendus Carnage Production, la Cie Amaranta, Youk trio, Grand colossal théâtre, Drolatic industry, la Cie Belle image.

Vendredi 19, les rues et carriérons seront investis par des auteurs et des peintres à l’occasion de la journée des peintres et dédicaces.

Septembre. Samedi 17, à l’occasion des journées du patrimoine, Lucien Gerbaud donnera une conférence qui sera entrecoupée de chants traditionnels, en français et occitan, interprétés par Arnaud Cance. Dimanche 25, randonnée de Four en four.

Tous les lundis de juillet et août, à 14 h 30, une visite guidée gratuite de la citée est diligentée par l’association Les esclops. Rendez-vous au parking de l’An 2000. La saboterie est également ouverte, tous les jours, de 14 h 30 à 18 h 30 (06.09.98.01.50), ainsi qu’une salle d’exposition des artisans du village, au 14, de la rue Longue, de 10 heures à 18 heures. Deux chasses au trésor attendent petits et grands, pour une découverte du bourg, entre porches et carriérons.

Renseignements. Comité d’animation culturelle, tél. 06.38.91.06.42 ou 04.71.63.58.30 ; Critérium, tél. 06.84.18.16.76 ou 06.71.47.99.06, www.criterium-marcolès.com ; Les Esclops, tél. 06.43.97.55.84 ou 06.26.01.26.23 ; Journée des dédicaces, tél. 06.13.23.77.26.

Source: La montagne – Un agenda estival très bien rempli !


L’Acca de Marcolès se porte bien

Marcolès. L’ACCA de Marcolès se porte bien. Durant son assemblée générale, l’Acca de Marcolès a fait le bilan de l’année écoulée : le plan de chasse est réalisé sans problème (cinquante chevreuils et un cerf). La situation financière reste saine, impliquant une non-augmentation de la carte. Un nouveau bureau est élu : président, Damien Flori ; vice-président, Jean-Louis Carrière ; secrétaire, Claude Charmes ; trésorier, Jean-Luc Montourcy.

Les chasseurs ont été informés des nouvelles obligations en matière de sécurité avec la formation des responsables de battue et chefs de ligne, le port de vêtements fluorescents pour tout acte de chasse et l’obligation de déclarer les armes sur le site internet service-public.fr

Les cartes de sociétaires seront délivrées les samedis 21 août et 4 septembre, de 16 heures à 18 heures, au local. Se munir de la validation du permis et de l’assurance. 

Source: La montagne – L’Acca de Marcolès se porte bien


Les aînés en voyage sur l’île de Beauté

Marcolès. Le club « Les rochers en Châtaigneraie » en voyage sur l’île de Beauté. Le club des aînés de Marcolès – Saint-Antoine – Vitrac a effectué un voyage en Corse. Les quarante-et-un participants ont parcouru l’île d’Ajaccio à Bastia à la découverte de sites préservés : Porto Vecchio, Bonifacio avec une sortie en bateau des grottes et falaises de calcaire blanc, Palombaggia avec sa plage de sable blanc et eaux turquoise, l’Alta Rocca hauts plateaux à l’extrême sud de l’île, les forêts domaniales et les carrières de granit de l’Ospedale et de Zonza, Corte et Porto avec les calanches de Piana et la réserve de Scandola découvertes en bateau de paysages formés de cavités et de grottes.

Source: La montagne – Les aînés en voyage sur l’île de Beauté


Un club des aînés ruraux qui rassemble

Marcolès. Le club des aînés Les Rochers en Châtaigneraie a tenu son assemblée générale. Le club des aînés ruraux de Marcolès-Saint-Antoine-Vitrac Les Rochers en Châtaigneraie, a tenu son assemblée générale, en présence de nombreux adhérents et des maires des trois communes.

Après les présentations du bilan financier à l’équilibre et du rapport d’activité 2020-2021, le bureau a exposé les animations et activités de l’année en cours.

Le trophée d’honneur à Alain Cantournet

Entre autres, un temps fort, son voyage de huit jours en Corse du 27 avril au 4 mai, très apprécié par l’ensemble des 41 participants. Cette assemblée a été précédée par une messe animée par le ténor Gérard Delbos. Et à l’issue, la présidente, Josette Fel, a remis un trophée d’honneur à Alain Cantournet pour le travail réalisé en qualité de trésorier puis de président du club. Un déjeuner suivi d’une après-midi dansante ont clôturé la manifestation. 

Source: La montagne – Un club des aînés ruraux qui rassemble