Rémi Cavagna s'impose à Marcolès (Cantal) pour le retour du Critérium international

Le champion de France clermontois Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) s’est imposé sur le critérium de Marcolès, mercredi 4 août, succédant ainsi à Warren Barguil, vainqueur dans le Cantal en 2019.

A peine rentré des Jeux Olympiques de Tokyo, Rémi Cavagna a vite montré qu’il en avait sous la pédale, malgré sa récente traversée du globe.

A Marcolès, très loin du Japon mais devant du public, le Clermontois de la Deceunick a fait honneur à son maillot de champion de France en surgissant dans les deux dernièrs tours, laissant les places d’honneur à Benoît Cosnefroy (AG2R-Citroën) et Bruno Armirail (Groupama FDJ) pourtant déjà calé en tête à cinq tours de la fin.

— Jean-Paul Cohade (@JPCohade) August 4, 2021Pari réussi pour les organisateurs du critérium

Les deux hommes avaient su se montrer saignants au fil de la course mais ils n’ont pu que constater la prise de contrôle de l’Auvergnat, presque sur ses terres, pour succéder à Warren Barguil au palmarès.

La pluie, qui avait fait son apparition dans le dernier tiers de la course n’a pas gâché une fête retrouvée, même si l’épidémie de Covid 19 n’a pas permis aux organisateurs de signer le copié-collé rêvé de la dernière édition disputée en 2019.

La pluie a fait son apparition dans le dernier tiers de la course mais sans gâcher le final. Photo Thierry Lindauer

Même s’il faudra attendre au moins l’été 2022 pour retrouver la même densité de population dans les rues de la cité cantalienne, avec des coureurs qui se pressent aux badauds et se prêtent au jeu des photos avec plaisir et non pas derrière des barrières, Marcolès a réussi son pari en renouant avec le cyclisme. Le tout avec le régional de l’étape qui lève les bras. 

Jean-Paul Cohade

Source: La montagne – Rémi Cavagna s'impose à Marcolès (Cantal) pour le retour du Critérium international

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.