Les élus municipaux ont reçu les responsables de la société lors du dernier conseil municipal

Lors de leur dernier conseil municipal, les élus recevaient les responsables de la Galoche du Cantal afin d’échanger sur l’avenir et les perspectives envisagées de la société, qui ne cesse de prospérer depuis son installation en mars 2020, dans la cité médiévale.

La Galoche soutenue par la commune

Malgré la crise sanitaire actuelle, la Galoche du Cantal s’est développée sous l’impulsion de ses quatre associés et d’une renommée grandissante, employant aujourd’hui trois équivalents plein temps.

Outre l’atelier de fabrication, d’exposition et de vente situé dans une grange à proximité de la mairie, elle dispose également d’un site internet sur lequel il est possible de passer commande et où bientôt tout un chacun pourra confectionner son propre modèle.

Un musée de la Galoche bientôt créé

Bénéficiant du label « 100 % origine France garantie », la Galoche du Cantal est aujourd’hui le dernier fabricant en la matière en France et sera mise à l’honneur prochainement dans les salles de cinéma dès les mois de septembre en France, et novembre au Canada.

En parallèle, Carine Bidault, Éric Mas, Robert Bonhoure et Xavier Poly œuvrent au site « Coqethic » qui proposera à la vente des produits artisanaux « origine France garantie » et dont le siège sera également implanté à Marcolès.

Un autre projet est aujourd’hui à l’étude et devrait voir le jour au printemps prochain dans l’actuel atelier : le musée de la Galoche. En contrepartie, les espaces de fabrication et de vente déménageront dans une autre grange acquise par la commune, et qui donne directement sur la place principale du village.

Les autres projets immobiliers. Approbation de l’accord sur l’achat de la maison Giraudet, située rue Longue, et validation du plan de financement : outre une subvention de l’État (30 %), déjà acquise, le projet d’acquisition et de réhabilitation devrait également bénéficier d’une subvention de la Région, dans le cadre du dispositif villages remarquables, s’élevant à 50 % du montant HT des travaux.

Attribution des marchés pour la réalisation de trois logements à la Maison Bardes. A l’issue de l’analyse des propositions effectuée par le maître d’œuvre, le conseil a retenu les entreprises. Le montant total des travaux est estimé à 130.790 €, auquel seront rajouter les honoraires de maîtrise d’œuvre, de contrôle technique et de mission SPS.

Les derniers points abordés, concernaient la disponibilité du sytème de peson acquis par la commune, la planification d’une réunion portant sur la reprise de la station service avec la société Tokheim, la programmation d’une réunion de lancement concernant les travaux de réalisation d’un dispositif de sectorisation et de télésurveillance du réseau d’eau potable, l’achèvement du programme annuel d’entretien et de grosses réparations de la voirie communale. Ont été concernées : la voie communale de Blancou au moulin de Cazes, la route du Puy-des-Fourches, la voie communale d’Estieu, la voie communale de Vielcru et nombre d’autres interventions mineures. La voie communale des camps Mézanes a été reprise, dans le cadre de la garantie de l’entreprise.

Source: La montagne – Les élus municipaux ont reçu les responsables de la société lors du dernier conseil municipal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.