Les comptes administratifs 2018 au débat

Marcolès. Les élus votent les comptes adminsitatifs 2018. Le conseil municipal s’est penché sur les chiffres des comptes administratifs 2018. Les comptes de gestion 2018 ont été approuvés et les élus ont statué sur les comptes administratifs 2018.

Comptes administratifs 2018. Budget principal : excédent de fonctionnement de 333.103 € et déficit d’investissement de 125.728 €. Budget eau et assainissement : excédent de fonctionnement de 63.812 € et déficit d’investissement de 27.355 €. Budget de l’auberge : excédent de fonctionnement de 10.110 € et déficit d’investissement de 36.836 €. Budget de réseau de chaleur : excédent de fonctionnement de 2.419 € et déficit d’investissement de 14.239 € ; budget annexe de l’ensemble du Cassagnol : excédent de fonctionnement de 24.350 € et déficit d’investissement de 12.786 €. Budget annexe du lotissement : déficit de fonctionnement de 36.860 € et un déficit d’investissement de 65.729 €.

La rénovation de la Maison Royer

Patrimoine. La Région Auvergne Rhône-Alpes a reconduit son dispositif « Villages remarquables » dont le but est d’accompagner les projets d’investissement des communes labellisées (Petite cité de caractère ou Plus beau village de France). Une demande de subvention dans le cadre de l’appel à projets a été validée afin de financer les travaux de rénovation de la Maison Royer (consolidation du bâti) et ceux envisagés à l’Auberge de la Tour (aménagement de la terrasse et réfection de la vitrine), et ce, dans la poursuite des opérations conduites par la commune pour la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine.

Parallèlement, Christian Montin a proposé au conseil municipal de réaliser un emprunt afin de financer la part restant à la charge de la commune, TVA comprise, portant sur les travaux de la Maison Royer. Cet emprunt sera remboursé par les loyers issus de la location.

Voie communale. Dans le cadre du projet d’aménagement d’une voie communale à travers les camps Mézanes, le conseil autorise le maire à signer une convention avec la mairie de Roannes-Saint-Mary pour la réalisation de l’aménagement sur la partie du chemin situé sur la commune de Roannes, ainsi que les travaux sur le pont qui enjambe le ruisseau de Cazolat.

Une convention de mise à disposition d’une parcelle communale (au puy Cayrou) est accordée à un artisan de la commune, dans le cadre de son activité, en vue d’y cultiver l’aubépine.

Enfin, le conseil municipal a décidé de se joindre à la procédure de mise en concurrence pour la passation de la convention de participation, pour le risque prévoyance engagé par le Centre de gestion, concernant la protection sociale des agents.

Source: La montagne – Les comptes administratifs 2018 au débat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *