Les élus ont validé les différents dossiers tenant à l’attractivité et au dynamisme de la commune

Dans la poursuite du programme d’embellissement de la Petite cité de caractère®, les élus ont voté plusieurs décisions lors du dernier conseil municipal.

Des aménagements et des projets

Dans l’attente du versement de subventions consenties, deux emprunts à court terme seront réalisés dans le cadre des opérations portant sur l’aménagement du bourg et la création de trois logements locatifs à la maison Bardes, dont les travaux ont débuté.

Concernant la maison Aigon, Christian Montin a rappelé l’arrêté de péril qui avait été pris sur cet immeuble afin de mettre fin au danger que représentait la chute régulière de tuiles. La réfection de la toiture avait été, en partie, supportée par la commune. Et si les propriétaires ont remboursé une partie des frais, un avenant au bail à réhabilitation, datant déjà de 2006 suite à des travaux précédemment effectués par la mairie sur ce bâtiment, a été signé, spécifiant que le reliquat serait régularisé par la poursuite de la mise à disposition du rez-de-chaussée de la maison.

Poursuivre l’embellissement de la Petite cité de caractère®

Les membres du conseil ont souhaité également reconduire la campagne d’incitation au ravalement de façades et à la réfection de toitures, conduite depuis plusieurs années maintenant, et ce afin d’aider les propriétaires à conserver le caractère architectural de leur patrimoine et contribuer ainsi à l’embellissement du bourg et des villages alentours. De même qu’ils ont approuvé la mise à jour du tableau de la voirie communale, suite à la création de la voie communale des Camps Mézanes, à la régularisation cadastrale de certaines voies, au classement de nouvelles places et parking, fixant la longueur de voies communales à 61.766 mètres linéaires.

Plusieurs dossiers sont toujours en cours de réflexion. Ils portent, notamment, sur la reprise par la commune de la station-service du Portail Bas, et sur la création d’une maison du développement durable pour laquelle elle bénéficierait du concours de l’ANCT (Agence nationale de la cohésion des territoires).

Des investissements

Enfin, Christian Montin a fait le point sur le programme d’investissements actuels : le plan de financement pour la réhabilitation de la maison Giraudet est bouclé et l’appel d’offres publié. Les travaux relatifs à la mise en place du périmètre de protection du forage du moulin de Cazes sont en cours.

L’étude se poursuit quant au projet d’aménagement de la grange Guirbert. Le diagnostic du réseau d’alimentation en eau potable et les travaux de mise en place de la télésurveillance devraient bientôt débuter.

Le dernier sujet traité et voté durant ce conseil municipal concerne une convention de mise à disposition de l’application « Atlas Cantal » par le Conseil départemental.

Il s’agit d’un outil de consultation, de gestion et d’exploitation de données géographiques, exploitable gratuitement par internet.

Source: La montagne – Les élus ont validé les différents dossiers tenant à l’attractivité et au dynamisme de la commune

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.