Un reportage tourné à Marcolès sur France culture

Depuis 1991, Robert Milin, artiste éclectique, nourrit ses créations plastiques de rencontres improvisées ou calculées, de temps de partage, d’incursions dans les univers d’autrui.

Photographe, plasticien, narrateur, il excelle dans des genres divers. Amoureux de l’espace rural, mais aussi explorateur attentif de la vie citadine, Robert Milin a passé plusieurs étés à Marcolès, sous le charme de la cité castanhaïre.

« Alors que je marchais, au hasard sur le chemin, mon œil s’est arrêté sur une petite maison revêtue d’un crépi blanc. Pas une de ces grandes et belles maisons de maître, murs de pierre et toit de lauze, non ! Une modeste maison des années soixante. Une dame, déjà âgée, vêtue d’une blouse à motifs fleuris arriva vers moi. »

Voilà comment Robert Milin relate sa première rencontre avec Odette, la Dédée. L’artiste de passage et la vieille dame du pays sympathisent. Il propose de repeindre son portail. Elle hésite, elle accepte. Les conversations s’engagent, les confidences arrivent, l’amitié est au rendez-vous. Tout le petit peuple du hameau s’associe à l’aventure. L’appareil photo et l’enregistreur audio garderont la trace de tout ce vécu. Ainsi est née une œuvre narrative, mi-documentaire, mi-poétique qui sera diffusée aujourd’hui, de 22 heures à 23 heures sur France culture puis accessible en podcast sur le site de France culture dès le lendemain.

Cette création a reçu le soutien de la commune de Marcolès, de la Communauté de communes de la Châtaigneraie cantalienne et de la DRAC Auvergne Rhône-Alpes.

Source: La montagne – Un reportage tourné à Marcolès sur France culture

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.