Romain Bardet (DSM) s'offre une 4e victoire sur le Criterium de Marcolès (Cantal)

Doublé par Warren Barguil pour sa dernière participation au Criterium international de Marcolès en 2019, Romain Bardet (DSM) a repris son bien, vendredi soir, signant ainsi sa 4e victoire quasiment à domicile.

La dernière édition du Critérium de Marcolès avait couronné le Clermontois Rémi Cavagna, l’an passé. Mercredi soir, l’épreuve est restée dans l’escarcelle d’un Auvergnat avec le 4e succès de Romain Bardet dans les rues de la petite cité de caractère. Cette édition a de nouveau souri à sa tête d’affiche, qui a animé la course sans attendre le seul final.

La course était partie fort, avec notamment l’Issoirien Baptiste Cherion qui voulait se montrer puis le coureur de B&B Cyril Barthe qui avait des fourmis dans les jambes. Elle allait s’agiter à mi-parcours quand Anthony Perez (Cofidis) partait à la chasse de Tony Hurel (St-Michel Auber) qui se faisait plaisir en tête pour son dernier Marcolès avant de raccrocher.

Les points pour Cyril Barthe (B&B Hotels)

La chasse aux points des sprints intermédiaires mettait un coup de pied dans la fourmilière et, après que son partenaire de DSM Romain Combeau a fait un gros travail pour lui, Bardet prenait les commandes de la course en solitaire. Le grimpeur de Brioude allait rester seul en tête jusqu’à 9 tours de l’arrivée, quand une nouvelle lutte pour les points avait permis au groupe de contre emmené par Barthe de faire la jonction.

— Jean-Paul Cohade (@JPCohade) August 3, 2022

Finalement regroupé à l’approche des derniers tours, le peloton allait laisser la lutte pour les points se jouer entre Barthe et Mathieu Burgaudeau (Total) à l’aube du 5e tour de l’arrivée, qui voyait le coureur de la B & B s’assurer ce classement.Une fois cette formalité passée, la lutte pour la victoire finale pouvait se remettre en branle et les deux grands animateurs de la soirée allaient répondre aux attentes. Au cœur d’un groupe de six coureurs, Perez lançait son attaque à moins de 5 km de la ligne mais avec un peloton qui collait les échappées et où Bardet figurait en bonne place.

Une victoire en solo annoncée au dernier tour

L’Auvergnat réglait même la question quand sonnait la cloche puisqu’il s’avançait en solitaire au moment d’aborder l’ultime rotation. Poursuivi par Perez, Thomas Chassagnes (Blagnac) et Aurélien Paret-Peintre (AG2R La Mondiale), le recordman de victoires sur le critérium n’allait pas être repris et pouvait lever les bras avec 15 secondes d’avance sur son ancien partenaire d’AG2R et le coureur de Cofidis qui complétaient le podium d’une édition bouclée un peu plus en nocturne qu’à l’accoutumée (après un départ décalé de 30 minutes).

Mais après avoir connu un contexte difficile pour organiser la course, avec les défections de Madouas et Gaudu pour cause de Covid, et le choix de Jumbo-Visma de n’envoyer qu’un coureur sur chaque critérium (Christophe Laporte) et que ce dernier ait aussi dû décliner, Marcolès a de nouveau réussi son pari, et fait de la cité cantalienne un des cœurs battants du cyclisme post-Tour. 

Texte : Jean-Paul CohadePhotos : Jérémie Fulleringer

Classement

1. Romain Bardet (DSM) en 1 h 52’00’’ ; 2. A. Paret-Peintre (AG2R) à 15’’ ; 3. A. Perez (Cofidis) mt ; 4. Thomas Chassagne (Blagnac) à 45’’ ; 5. Cyril Barthe (B & B) à 1’ ; 6. M. Burgaudeau (Total), 7. T. Hurel (St-Michel Auber) ; 8. S. Chainel (Team Legendre) ; 9. M. Van Niekerk (St-Michel) ; 10. E. Siskevicius (Go Sports Roubaix Lille) ; 11. M. Urruty (Team Sprinter Nice) ; 12. B. Cherrion (USP Issoirienne) : 13. M. Stevant (Loudéac) ; 14. F. Molteni (Roanne) : 15. S. Gugliemi (Arkea) : 16. C. Klopper (Martigues) ; 17. A. Job (ACV Aurillac) : 18. L. Contal (Java Kiwi Atlantico) : 19. K. Verschuren (Loudeac) ; 20. L. Amaral (VC Maursois) mt ; […] 32. T. Prat Dagiral (ACVA) à 2’30.

Source: La montagne – Romain Bardet (DSM) s'offre une 4e victoire sur le Criterium de Marcolès (Cantal)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.