Archives par mot-clé : Critérium cycliste

Les aînés de Saint-Antoine, Marcolès et Vitrac en assemblée

Une assemblée générale ordinaire et une extraordinaire. Les aînés ont ainsi pu modifier les statuts du club. Et envisager l’avenir sous de nouveaux auspices.

Une année 2019 bien remplie

Les membres du club des aînés ruraux de Saint-Antoine – Marcolès – Vitrac se sont retrouvés en nombre pour les assemblées générales extraordinaire et ordinaire, ce dimanche. Après avoir accepté l’an passé l’adhésion des Vitracois au sein du club, une commission a été constituée pour travailler, avec l’aide de la fédération Génération mouvement, sur la refonte des statuts de l’association qui dataient de 1977, suite aux démarches administratives qui s’imposaient pour intégrer Vitrac dans les textes.

« Club des rochers »

Les nouveaux statuts ont été ainsi présentés et approuvés à l’unanimité lors du vote des adhérents.

Le bureau a également profité de cette modification pour soumettre une nouvelle dénomination au club des aînés ruraux qui désormais, après approbation, s’appellera le « Club des rochers en Châtaigneraie », en référence aux rochers répandus sur la commune de Saint-Antoine, des rochers de Faulat à Marcolès et du rocher du Diable à Vitrac, le rocher étant le nom commun le plus adapté pour les trois cités.

Puis, le secrétaire, Raymond Régis a donné lecture du rapport d’activités qui a été dense en événements et pour laquelle les adhérents étaient mobilisés. Et le rapport d’orientation proposé pour 2020 sera tout autant dynamique, de nouvelles activités étant proposées. Le trésorier, Marcel Lacoste, a donné un bilan financier positif. 2020 sera également une année importante pour la vie du club car celui-ci va déménager de ses locaux actuels pour aller s’installer dans la salle partagée, située dans la résidence inter-générationnelle de La Parro, à Marcolès, à compter du mois de mars.

Contrairement à la précédente, cette salle d’activités est de plain-pied, répondant ainsi aux exigences des normes sur l’accessibilité et sera munie du wifi. Les élus présents ont souligné la forte participation des adhérents à l’assemblée générale, ainsi que leur mobilisation tout au long de l’année qui récompense l’animation et le travail effectués par le bureau. Les nombreuses activités, diverses et variées, l’ouverture pour certaines aux communes avoisinantes, renforcent l’attractivité à la vie du club.

Source: La montagne – Les aînés de Saint-Antoine, Marcolès et Vitrac en assemblée

Les vœux des élus municipaux

Marcolès. Vœux 2020. Christian Montin, maire, entouré des membres du conseil municipal, a adressé ses vœux pour la nouvelle année aux agents municipaux, les saluant pour leur implication quotidienne et leur respect face aux divergences de chacun, tout en soulignant leur conscience professionnelle qui se traduit par un taux d’absentéisme quasi nul, synonyme d’une bonne atmosphère de travail.

Puis, suite à l’arrivée des administrés et en présence de Michel Teyssedou, président de la communauté de communes de la Châtaigneraie, et de Dominique Beaudrey, conseillère départementale, Christian Montin a dressé le bilan de l’année écoulée, mais également de son mandat, se félicitant de voir la concrétisation de gros chantiers. Christian Montin a salué les élus pour leur engagement et leur coopération tout au long de ce mandat. De fait, il a été annoncé que pour les élections prochaines, une liste commune serait présentée aux Marcolésiens. Le travail effectué par l’ensemble des associations, des artisans, des commerçants et la maison familiale, qui font parties intégrantes de la vie du village contribuant à sa notoriété et à sa vie économique, a été également souligné et gratifié. La cérémonie des vœux s’est clôturée autour d’un verre offert par la municipalité.

Source: La montagne – Les vœux des élus municipaux

Une résidence pour les aînés et les autres

Marcolès. Une résidence pour les aînés et les autres. Depuis longtemps préoccupée par la question incontournable du vieillissement de la population et soucieuse de contribuer au « bien vieillir », la municipalité, en collaboration avec la société HLM Polygone, vient de mettre en location sept pavillons sur le site de la Parro. Cinq T2 de 47 mâ, un T3 de 67mâ et un T4 de 84 mâ composent cette résidence, qui bénéficie par ailleurs du label « Habitat seniors services ».

Tous les logements sont de plain-pied, aux normes d’accessibilité, avec des équipements facilitant la vie quotidienne. Grâce à des normes techniques exigeantes, un chauffage par aérothermie avec planchers chauffants et une isolation performante, les logements sont en catégorie A au DPE.

La vocation intergénérationnelle de la résidence va permettre de développer les solidarités et des relations de voisinage, éléments essentiels du bien vieillir. En outre, avec l’aide de nombreux partenariats financiers (Europe, État, Département, Communauté de communes, Carsat, Agrica Camarca…) une maison d’activités complète le projet. Elle accueillera les activités du club des aînés mais aussi des ateliers de prévention et d’accompagnement du bien vieillir. Grâce à des fonds européens du programme Leader, le recrutement d’un animateur est prévu dès la mise en service de la maison. La municipalité envisage aussi sur le site une autre activité de partage et de rencontres avec la création de jardins partagés pour les habitants de la résidence mais aussi pour les gens du village qui le souhaiteraient.

Dès la fin des travaux et depuis cette semaine, l’ensemble des pavillons a vu arriver les locataires, des aînés et des autres, pour profiter de ces logements, particulièrement bien conçus, bien exposés et bénéficiant d’un point de vue imprenable sur l’espace touristique et sportif de la Parro et sur la cité médiévale.

Source: La montagne – Une résidence pour les aînés et les autres

L’opérateur historique Orange a rencontré les élus

Les habitants peuvent désormais avoir accès à un débit internet plus rapide. En attendant la fibre…

Améliorer les débits internet

Antony N’Guyen, directeur des relations avec les collectivités locales Orange pour le Puy-de-Dôme et le Cantal, et Christian Montin, maire, en présence de Christophe Cellarier, chef du service innovation et numérique du conseil départemental et de deux responsables techniques d’Orange, ont présenté aux membres du conseil municipal les travaux de modernisation qui ont été réalisés courant octobre 2019 sur le NRA (Nœud de raccordement d’abonnés), situé place de l’Église.

Ainsi, pour 204 foyers marcolésiens, cette modernisation permet une amélioration significative des débits ADSL et l’accès à la TV sur ADSL. Et en rendant également compatible à la technologie VDSL2, les 178 foyers les plus proches du NRA peuvent bénéficier d’un débit pouvant atteindre 50 Mbits, contre les 8 MBits auparavant. Avec ces nouveaux débits, les foyers, ainsi que les entreprises du territoire, bénéficient d’un meilleur confort dans tous les usages internet, ainsi qu’une meilleure fiabilité et stabilité du réseau. Pour pouvoir profiter de cette nouvelle offre, et donc connaître son éligibilité, chaque usager, quel que soit son opérateur, doit se rapprocher de son fournisseur d’accès.

Cette opération de modernisation du réseau de la commune a été entreprise dans le cadre du programme « Orange territoires connectés », pour les zones rurales, afin d’améliorer la connectivité dans les logements de zones peu denses et d’anticiper de trois ans l’obligation de couverture 4G de la zone de déploiement prioritaire.

Un sujet sensible

Antony N’Guyen a annoncé également que des travaux vont être entrepris pour l’arrivée de la fibre haut débit dans chaque maison de la commune. Cette opération se fera en deux temps, avec une première commercialisation en janvier 2022 et une seconde, au cours du deuxième semestre 2022. Cela passera auparavant par la mise en place d’une armoire NRO (Nœud de raccordement optique), actuellement en cours de réalisation.

Christian Montin a souligné l’importance d’une telle communication auprès des administrés, car c’est un sujet qui reste sensible. D’autant que la mairie est aujourd’hui la première contactée lors de problèmes rencontrés. Il a été, d’ailleurs, rappelé que chaque usager doit se mettre en relation directement avec son opérateur pour tout problème constaté, et ce dans le souci d’amélioration des services.

Source: La montagne – L’opérateur historique Orange a rencontré les élus

Le comité d’animation peut compter sur ses bénévoles

Le comité d’animation culturelle de Marcolès a présenté son rapport d’activités 2019 et son bilan financier, où les bénévoles étaient venus en nombre pour constater la bonne santé de l’instance.

Une année bien remplie

Le comité d’animation culturelle de Marcolès a tenu son assemblée générale en présence de nombreux bénévoles.

Le public, toujours plus nombreux, a répondu présent pour toutes les manifestations : plus de 920 spectateurs pour les « Nuits de Marcolès », plus de 4.000 festivaliers pour « Lez’arts de la rue » du 15 août.

Les membres du comité ont exprimé leur gratitude à tous les bénévoles qui se sont impliqués dans l’organisation de ces événements, qui demandent du temps et du travail, mais aussi aux conscrits qui se sont investis pleinement cette année. Outre ces spectacles estivaux, le comité a mené d’autres actions tout au long de l’année comme deux concours de belote en collaboration avec le club des aînés ruraux, la Passion, le feu de la Saint-Jean, la randonnée « De four en four » qui attire de plus en plus de marcheurs. Le maire, Christian Montin, a relevé l’importance du travail fourni tout au long de l’année, fédérant ainsi les Marcolésiens dans la vie du village. L’assemblée s’est conclue autour d’un pot de l’amitié.

Programme 2020

Repas des bénévoles, samedi 25 janvier ; la Passion, du vendredi 27 mars au vendredi 3 avril ; feu de la Saint-Jean, samedi 20 juin ; les « Nuits de Marcolès », du mercredi 22 juillet au samedi 25 juillet, en présence de Serge Valentin ; « Lez’arts de la rue », vendredi 14 et samedi 15 août ; randonnée « De four en four », dimanche 27 septembre. Une soirée sortie de résidence, en collaboration avec l’association La p’tite châtaigne, est programmée vendredi 13 mars.

Source: La montagne – Le comité d’animation peut compter sur ses bénévoles

Le PLUi au cœur des débats du conseil

Marcolès. Le PLUI au cœur du débat. Le conseil municipal a été amené à travailler sur les premiers plans de zonage élaborés par le cabinet d’architecture en charge de l’étude PLUi sur le territoire intercommunal. La réflexion va se poursuivre dans les prochaines semaines afin de compléter les propositions. Les habitants vont être sollicités afin d’apporter leur contribution en fonction de projets éventuels pouvant concerner certaines parcelles.

Le conseil municipal demande à déroger à la loi Montagne et à la règle de continuité du bâti afin de permettre la construction d’une maison d’habitation et l’installation d’un jeune couple à Canhac.

Le conseil est en cours de réflexion quant à la création d’un musée portant sur la guerre de 1914-1918, et ce, grâce aux dons d’une personne passionnée par cette période de l’histoire et qui, au fil des années, a recueilli de nombreux souvenirs qu’elle souhaiterait confier à la commune pour exposition.

Dans l’attente de l’avis du comité technique, le conseil approuve le projet de mise en place d’un nouveau régime indemnitaire pour les agents, appelé RIFSEEP.

Point sur les travaux en cours. Les travaux concernant la résidence intergénérationnelle ont bien avancé et les logements devraient être mis en location à compter du 10 janvier. La commission d’attribution a eu lieu et 6 d’entre eux sont d’ores et déjà loués. La maison commune sera achevée au cours du mois de mars.

La rénovation de la maison Royer suit son cours et devrait être mise en location dès le printemps.

Les travaux de terrassement de la route des Camps-Mézanes devraient débuter dès janvier alors que les travaux de consolidation du pont des Trois-Moineaux sont achevés.

Questions diverses. Une armoire fibre optique va être installée près de la chambre France Télécom entre la supérette et la maison des jeunes. Par ailleurs le NRA, sis place de l’Église, a été pourvu en équipements permettant de recevoir internet via la VDSL 2. Pour en bénéficier, les utilisateurs, reliés à ce NRA, doivent en faire la demande auprès de leur fournisseur d’accès internet.

Le maire fait part au conseil de la demande reçue de la SCI le Potager du Poux pour l’aménagement d’une voie desservant sa propriété de La Pépinière.

Un avis favorable est donné à une aide financière à l’APE pour le financement du voyage scolaire à Saint-Urcize en janvier.

Le maire informe le conseil qu’il envisage de recourir à une procédure d’arrêté de péril pour sécuriser le périmètre de la maison Aigon, rue des Dames.

La cessation d’activité de la boulangerie est évoquée et une réflexion engagée pour y remédier.

Source: La montagne – Le PLUi au cœur des débats du conseil

Le concert du talentueux Zimphil

Marcolès. Un concert de talent. Il était une fois un artiste qui ne voulait pas se reconnaître comme un artiste. Et pourtant, au cours de la soirée organisée par Philippe Henry, Zimphil a démontré, une fois de plus, devant un large public, tout son talent d’artiste. Ce n’est pas seulement un créateur d’instruments insolites et hétéroclites, capables d’imiter le cri de la mouette, le son des vagues ou le chant de la baleine, mais aussi un poète qui a transcrit ses textes sur sa propre musique. Accompagné parfois d’Adèle Coyo à la guitare, il a su transporter les spectateurs dans son univers, composé de chansons d’amour, d’humour ou d’engagements.

Source: La montagne – Le concert du talentueux Zimphil

Une sacrée prestation en Neuf mouvements

Marcolès. Une sacrée prestation. « Génial, magistral, phénoménal », tels ont été les ressentis du public, après avoir assisté au nouveau spectacle organisé par la Communauté de communes de la Châtaigneraie, à Marcolès, dans le cadre de sa saison culturelle 2019-2020.

La compagnie « Le désordre des choses » y présentait Neuf mouvements pour une cavale, un fait divers de mai 2017, retraçant l’histoire de Jérôme Laronze, éleveur bovin, fervent défenseur d’une agriculture mettant le vivant en avant, contre le puçage et le traçage général des bêtes, abattu par la gendarmerie suite à un énième contrôle sanitaire, et ce au terme d’une cavale de huit jours. Interprétant sous forme de monologue, le texte écrit par Guillaume Cayet, la comédienne Fleur Sulmont a, pendant plus d’une heure, par un jeu de scène époustouflant et sincère, transporté les spectateurs dans la dérive solitaire et tragique de cet éleveur, ainsi que dans le désarroi, la colère et le combat de sa sœur Marie-Pierre, avocate, qui réclame un procès afin que cette affaire ne soit pas classée en non-lieu.

Les applaudissements ont été très généreux à la fin du spectacle et chacun est reparti, enthousiasmé mais remué par leur soirée.

Le texte de Guillaume Cayet sera publié aux éditions Théâtrales en janvier 2020.

Source: La montagne – Une sacrée prestation en Neuf mouvements

Du théâtre politique au programme

Marcolès. Soirée théâtre. Demain vendredi, dans le cadre de la saison culturelle proposée par la communauté de communautés de la Châtaigneraie, la compagnie Le désordre des choses présentera à 20 h 30, à la salle polyvalente, son spectacle 9 mouvements pour une cavale, inspiré d’un fait divers de mai 2017. L’histoire : au lendemain de l’élection présidentielle, un éleveur de bovin de Saône-et-Loire est abattu au terme de 9 jours de cavale par la gendarmerie. Sous forme de monologue, Aurélia Luscher et Guillaume Cayet, proposent une réflexion en neuf étapes, dans un émouvant moment de théâtre politique, au sens noble du terme. Il sera question de normes agricoles, d’une administration impassible, d’un combat pour comprendre, d’une colère d’aujourd’hui et d’un théâtre qui refuse de passer une vie sous silence. À partir de 14 ans. Entrée : 6 €. Renseignements et réservations au 04.71.49.33.30.

Source: La montagne – Du théâtre politique au programme

L’heure était au bilan pour l’association les Esclops

L’assemblée générale des Esclops, a permis de confirmer la bonne santé de l’association. Le bilan est largement positif.

Une très bonne saison 2019

Les Esclops a tenu son assemblée générale, sous la présidence active de Robert Mambert, dressant un bilan positif pour l’année 2019. Si les visites individuelles sont en légère baisse, ce n’est pas le cas pour les visites de groupe qui sont en constante augmentation. Les membres de l’association reçoivent de très bons retours de la part des visiteurs, que ce soit pour le village, mais aussi pour la saboterie, la forge et l’auberge.

Mise en valeur

Cette année, grâce à l’association des Petites cités de caractères, une visite virtuelle de la cité médiévale est désormais disponible. L’application, téléchargeable sur smartphone, concerne également toutes les Petites cités de caractères du Sud Cantal : PCCSUDCANTAL. L’association a organisé aussi des événements tout au long de l’année : deux concerts (un en janvier et un octobre), un vide-greniers en juin, une soirée contes en octobre, sans compter les visites commentées, gratuites, tous les lundis durant la période estivale.

Elle collabore également, conjointement avec la municipalité, sur certains projets portant sur l’embellissement du village, notamment, pour l’année 2019, sur la mise en valeur du lavoir en ayant participé financièrement à la réalisation d’une fresque grandeur nature.

Le maire, Christian Montin, a rappelé la place importante de l’association des Esclops dans la vie de la cité, et du travail complémentaire accompli en collaboration avec la municipalité. Il a salué les bénévoles qui consacrent beaucoup de leur temps pour effectuer les visites guidées et commentées, offrant ainsi aux visiteurs une qualité de prestation digne de professionnels.

Source: La montagne – L’heure était au bilan pour l’association les Esclops

Emma Lajarrige, Miss Critérium 2019

Marcolès. Élection Miss Critérium 2019. Suite au défilé de mode organisé par Véronique Caumon, un jury (désigné pour l’occasion) et le public en place, devaient choisir la future Miss Critérium de Marcolès 2019.

En présence de Miss Vélo France 2019, élue également Miss Critérium de Marcolès 2018, six candidates étaient en lice pour le titre et ont effectué deux passages devant l’assemblée, un premier en portant les maillots des coureurs cyclistes ayant participé au critérium international de Marcolès, un second en robe de soirée. Après s’être présentées et avoir répondu aux questions sur le cyclisme, posées par Francis Cantournet, président des Critériums de France, le résultat des votes est tombé. Emma Lajarrige a remporté le titre. Elle défendra son écharpe, dès samedi 16 novembre, en concourant pour le titre de Miss Vélo France 2020, au vélodrome national de Saint-Quentin en Yvelines.

Source: La montagne – Emma Lajarrige, Miss Critérium 2019

Un 9e Marché de l’art et de l’artisanat

Marcolès. Neuvième édition du Marché de l’art et de l’artisanat. L’association « Talents d’ici et d’ailleurs » organise les samedi 16 et dimanche 17 novembre, la neuvième édition du marché d’art et d’artisanat.

Ainsi, 26 artistes et artisans seront réunis de la salle polyvalente, en passant sous un chapiteau chauffé, pour se rendre ensuite à la salle Giraudet, où ils exposeront leurs créations respectives.

Des idées pour préparer Noël

Poterie, porcelaine, cuir, tableaux, bijoux, aquarelle, objets en bois, maroquinerie, création textile, photos, miroirs, patchwork…, autant d’articles à découvrir pour préparer les achats de Noël. Cette année, et dans le cadre de leur association, quatre étudiantes de l’Institut de formation en soins infirmiers, proposeront une vente de crêpes pour financer un stage humanitaire, qu’elles effectueront courant 2020 à Madagascar. L’objectif sera d’apporter du matériel médical, des fournitures scolaires pour aider et soutenir, dans les domaines de la santé, social et éducatif, la population locale. Une tombola est également organisée au cours de ce marché, chaque exposant donnant respectivement un lot (2 € le ticket, 5 € les trois). Le tirage au sort sera effectué le dimanche à 18 heures. Buvette, boissons chaudes.

Les horaires. Samedi de 14 heures à 18 heures et dimanche de 10 heures à 18 heures.

Source: La montagne – Un 9e Marché de l’art et de l’artisanat