Archives par mot-clé : Critérium cycliste

Le PLUi au cœur des débats du conseil

Marcolès. Le PLUI au cœur du débat. Le conseil municipal a été amené à travailler sur les premiers plans de zonage élaborés par le cabinet d’architecture en charge de l’étude PLUi sur le territoire intercommunal. La réflexion va se poursuivre dans les prochaines semaines afin de compléter les propositions. Les habitants vont être sollicités afin d’apporter leur contribution en fonction de projets éventuels pouvant concerner certaines parcelles.

Le conseil municipal demande à déroger à la loi Montagne et à la règle de continuité du bâti afin de permettre la construction d’une maison d’habitation et l’installation d’un jeune couple à Canhac.

Le conseil est en cours de réflexion quant à la création d’un musée portant sur la guerre de 1914-1918, et ce, grâce aux dons d’une personne passionnée par cette période de l’histoire et qui, au fil des années, a recueilli de nombreux souvenirs qu’elle souhaiterait confier à la commune pour exposition.

Dans l’attente de l’avis du comité technique, le conseil approuve le projet de mise en place d’un nouveau régime indemnitaire pour les agents, appelé RIFSEEP.

Point sur les travaux en cours. Les travaux concernant la résidence intergénérationnelle ont bien avancé et les logements devraient être mis en location à compter du 10 janvier. La commission d’attribution a eu lieu et 6 d’entre eux sont d’ores et déjà loués. La maison commune sera achevée au cours du mois de mars.

La rénovation de la maison Royer suit son cours et devrait être mise en location dès le printemps.

Les travaux de terrassement de la route des Camps-Mézanes devraient débuter dès janvier alors que les travaux de consolidation du pont des Trois-Moineaux sont achevés.

Questions diverses. Une armoire fibre optique va être installée près de la chambre France Télécom entre la supérette et la maison des jeunes. Par ailleurs le NRA, sis place de l’Église, a été pourvu en équipements permettant de recevoir internet via la VDSL 2. Pour en bénéficier, les utilisateurs, reliés à ce NRA, doivent en faire la demande auprès de leur fournisseur d’accès internet.

Le maire fait part au conseil de la demande reçue de la SCI le Potager du Poux pour l’aménagement d’une voie desservant sa propriété de La Pépinière.

Un avis favorable est donné à une aide financière à l’APE pour le financement du voyage scolaire à Saint-Urcize en janvier.

Le maire informe le conseil qu’il envisage de recourir à une procédure d’arrêté de péril pour sécuriser le périmètre de la maison Aigon, rue des Dames.

La cessation d’activité de la boulangerie est évoquée et une réflexion engagée pour y remédier.

Source: La montagne – Le PLUi au cœur des débats du conseil

Le concert du talentueux Zimphil

Marcolès. Un concert de talent. Il était une fois un artiste qui ne voulait pas se reconnaître comme un artiste. Et pourtant, au cours de la soirée organisée par Philippe Henry, Zimphil a démontré, une fois de plus, devant un large public, tout son talent d’artiste. Ce n’est pas seulement un créateur d’instruments insolites et hétéroclites, capables d’imiter le cri de la mouette, le son des vagues ou le chant de la baleine, mais aussi un poète qui a transcrit ses textes sur sa propre musique. Accompagné parfois d’Adèle Coyo à la guitare, il a su transporter les spectateurs dans son univers, composé de chansons d’amour, d’humour ou d’engagements.

Source: La montagne – Le concert du talentueux Zimphil

Une sacrée prestation en Neuf mouvements

Marcolès. Une sacrée prestation. « Génial, magistral, phénoménal », tels ont été les ressentis du public, après avoir assisté au nouveau spectacle organisé par la Communauté de communes de la Châtaigneraie, à Marcolès, dans le cadre de sa saison culturelle 2019-2020.

La compagnie « Le désordre des choses » y présentait Neuf mouvements pour une cavale, un fait divers de mai 2017, retraçant l’histoire de Jérôme Laronze, éleveur bovin, fervent défenseur d’une agriculture mettant le vivant en avant, contre le puçage et le traçage général des bêtes, abattu par la gendarmerie suite à un énième contrôle sanitaire, et ce au terme d’une cavale de huit jours. Interprétant sous forme de monologue, le texte écrit par Guillaume Cayet, la comédienne Fleur Sulmont a, pendant plus d’une heure, par un jeu de scène époustouflant et sincère, transporté les spectateurs dans la dérive solitaire et tragique de cet éleveur, ainsi que dans le désarroi, la colère et le combat de sa sœur Marie-Pierre, avocate, qui réclame un procès afin que cette affaire ne soit pas classée en non-lieu.

Les applaudissements ont été très généreux à la fin du spectacle et chacun est reparti, enthousiasmé mais remué par leur soirée.

Le texte de Guillaume Cayet sera publié aux éditions Théâtrales en janvier 2020.

Source: La montagne – Une sacrée prestation en Neuf mouvements

Du théâtre politique au programme

Marcolès. Soirée théâtre. Demain vendredi, dans le cadre de la saison culturelle proposée par la communauté de communautés de la Châtaigneraie, la compagnie Le désordre des choses présentera à 20 h 30, à la salle polyvalente, son spectacle 9 mouvements pour une cavale, inspiré d’un fait divers de mai 2017. L’histoire : au lendemain de l’élection présidentielle, un éleveur de bovin de Saône-et-Loire est abattu au terme de 9 jours de cavale par la gendarmerie. Sous forme de monologue, Aurélia Luscher et Guillaume Cayet, proposent une réflexion en neuf étapes, dans un émouvant moment de théâtre politique, au sens noble du terme. Il sera question de normes agricoles, d’une administration impassible, d’un combat pour comprendre, d’une colère d’aujourd’hui et d’un théâtre qui refuse de passer une vie sous silence. À partir de 14 ans. Entrée : 6 €. Renseignements et réservations au 04.71.49.33.30.

Source: La montagne – Du théâtre politique au programme

L’heure était au bilan pour l’association les Esclops

L’assemblée générale des Esclops, a permis de confirmer la bonne santé de l’association. Le bilan est largement positif.

Une très bonne saison 2019

Les Esclops a tenu son assemblée générale, sous la présidence active de Robert Mambert, dressant un bilan positif pour l’année 2019. Si les visites individuelles sont en légère baisse, ce n’est pas le cas pour les visites de groupe qui sont en constante augmentation. Les membres de l’association reçoivent de très bons retours de la part des visiteurs, que ce soit pour le village, mais aussi pour la saboterie, la forge et l’auberge.

Mise en valeur

Cette année, grâce à l’association des Petites cités de caractères, une visite virtuelle de la cité médiévale est désormais disponible. L’application, téléchargeable sur smartphone, concerne également toutes les Petites cités de caractères du Sud Cantal : PCCSUDCANTAL. L’association a organisé aussi des événements tout au long de l’année : deux concerts (un en janvier et un octobre), un vide-greniers en juin, une soirée contes en octobre, sans compter les visites commentées, gratuites, tous les lundis durant la période estivale.

Elle collabore également, conjointement avec la municipalité, sur certains projets portant sur l’embellissement du village, notamment, pour l’année 2019, sur la mise en valeur du lavoir en ayant participé financièrement à la réalisation d’une fresque grandeur nature.

Le maire, Christian Montin, a rappelé la place importante de l’association des Esclops dans la vie de la cité, et du travail complémentaire accompli en collaboration avec la municipalité. Il a salué les bénévoles qui consacrent beaucoup de leur temps pour effectuer les visites guidées et commentées, offrant ainsi aux visiteurs une qualité de prestation digne de professionnels.

Source: La montagne – L’heure était au bilan pour l’association les Esclops

Emma Lajarrige, Miss Critérium 2019

Marcolès. Élection Miss Critérium 2019. Suite au défilé de mode organisé par Véronique Caumon, un jury (désigné pour l’occasion) et le public en place, devaient choisir la future Miss Critérium de Marcolès 2019.

En présence de Miss Vélo France 2019, élue également Miss Critérium de Marcolès 2018, six candidates étaient en lice pour le titre et ont effectué deux passages devant l’assemblée, un premier en portant les maillots des coureurs cyclistes ayant participé au critérium international de Marcolès, un second en robe de soirée. Après s’être présentées et avoir répondu aux questions sur le cyclisme, posées par Francis Cantournet, président des Critériums de France, le résultat des votes est tombé. Emma Lajarrige a remporté le titre. Elle défendra son écharpe, dès samedi 16 novembre, en concourant pour le titre de Miss Vélo France 2020, au vélodrome national de Saint-Quentin en Yvelines.

Source: La montagne – Emma Lajarrige, Miss Critérium 2019

Un 9e Marché de l’art et de l’artisanat

Marcolès. Neuvième édition du Marché de l’art et de l’artisanat. L’association « Talents d’ici et d’ailleurs » organise les samedi 16 et dimanche 17 novembre, la neuvième édition du marché d’art et d’artisanat.

Ainsi, 26 artistes et artisans seront réunis de la salle polyvalente, en passant sous un chapiteau chauffé, pour se rendre ensuite à la salle Giraudet, où ils exposeront leurs créations respectives.

Des idées pour préparer Noël

Poterie, porcelaine, cuir, tableaux, bijoux, aquarelle, objets en bois, maroquinerie, création textile, photos, miroirs, patchwork…, autant d’articles à découvrir pour préparer les achats de Noël. Cette année, et dans le cadre de leur association, quatre étudiantes de l’Institut de formation en soins infirmiers, proposeront une vente de crêpes pour financer un stage humanitaire, qu’elles effectueront courant 2020 à Madagascar. L’objectif sera d’apporter du matériel médical, des fournitures scolaires pour aider et soutenir, dans les domaines de la santé, social et éducatif, la population locale. Une tombola est également organisée au cours de ce marché, chaque exposant donnant respectivement un lot (2 € le ticket, 5 € les trois). Le tirage au sort sera effectué le dimanche à 18 heures. Buvette, boissons chaudes.

Les horaires. Samedi de 14 heures à 18 heures et dimanche de 10 heures à 18 heures.

Source: La montagne – Un 9e Marché de l’art et de l’artisanat

La Cazal a dévoilé ses Tronches de vies

Marcolès. Prestation Cazal. La Cazal présentait pour la seconde fois, à la salle polyvalente de Marcolès, son spectacle Tronches de vies, un one-woman-show où se succèdent des personnages plus ou moins déjantés.

Durant plus d’une heure, le public, venu nombreux, a savouré avec délice les textes écrits par la jeune femme, sur des thèmes d’actualités, parsemés de jeux de mots et de subtilité qui ont fait retentir rires et salves d’applaudissements dans la salle (danse avec les stars, tuto comment devenir un serial killer, la perte d’emploi,…). Mais les spectateurs ont surtout apprécié cette bourgeoise qui, parce que son mari a été licencié, est obligée de trouver des solutions pour maintenir son niveau de vie. Une prestation très dynamique qui a enthousiasmé le public.

Ses prochaines dates. Le 16 novembre, Saint-Julien-sur-Beaujeu ; le 29 novembre, La petite Gaillarde à Clermont-Ferrand ; le 22 décembre, Café de deux comptoirs à Clermont-Ferrand et d’autres en 2020.

Source: La montagne – La Cazal a dévoilé ses Tronches de vies

Un concert anniversaire pour la chorale

Marcolès. Un concert anniversaire. vingt ans. La chorale Mélodies en sous-sol est venue, sur invitation de l’association Les Esclops, fêter son vingtième anniversaire en l’église Saint-Martin de Marcolès. Les amateurs présents ne se sont pas trompés. Devant un très large public, les chanteurs ont ainsi interprété de grands standards de la chanson française, de Jean Ferrat à William Scheller, de Maxime Le Forestier à Bobby Lapointe, sans oublier Georges Brassens et Michel Berger. Ils ont chanté a capella sous la direction de leur nouveau chef de chœur (depuis 2 ans), Raphaël Broussier qui les accompagnait parfois de son violoncelle. Les applaudissements ont retenti dans l’église, suivis d’un rappel et d’une standing ovation pour les choristes et leur magnifique prestation.

Source: La montagne – Un concert anniversaire pour la chorale

Le voyage en Languedoc des aînés

Marcolès. Voyage annuel. Le club des aînés ruraux de Marcolès-Saint-Antoine-Vitrac a organisé son voyage annuel au cœur du Languedoc. La quarantaine d’adhérents a pu découvrir pendant ces quatre jours, Pézenas, la ville de Sète et l’espace Georges-Brassens, le canal du Midi, les cités médiévales de Saint-Guilhem-le-Désert et La Couvertoirade.

Source: La montagne – Le voyage en Languedoc des aînés

Plus de 130 marcheurs partis sur les chemins du petit patrimoine

Marcolès. Une treizième édition réussie. Le comité d’animation culturelle organisait sa treizième randonnée « De four en four » qui a pour principe de faire découvrir le patrimoine de la commune, en rallumant un four éteint depuis de nombreuses années et d’y faire cuire des fournées de pain.

Les amateurs de randonnées ne se sont pas trompés. Ils étaient plus de 130 à arpenter la campagne marcolésienne, en direction du lieu-dit « Le Peyrou » chez M. Laroque.

Chacun a été récompensé d’un verre de l’amitié et est reparti avec un morceau de pain, non sans avoir auparavant visité le four qui n’avait pas fonctionné depuis plus de 50 ans.

Source: La montagne – Plus de 130 marcheurs partis sur les chemins du petit patrimoine

Les élus veulent garder les services publics

Marcolès. Les élus souhaitent conserver ses services publics. Les élus s’opposent au démantèlement des services publics en milieu rural. Sur proposition de l’association des maires, plusieurs motions sont déposées : la première concerne notamment la suppression des structures locales des services des finances publiques suite au projet de restructuration dans le Cantal. Face à l’annonce de fermetures des trésoreries et la remise en cause de la collaboration ordonnateurcomptable, le conseil confirme l’importance de conserver un lien de proximité avec les services de la trésorerie pour exercer pleinement ses compétences et assurer la sécurité et la garantie d’une gestion financière de qualité des collectivités.

La seconde motion porte sur les conséquences que pourrait avoir une suppression du service public de l’ONF et donc sur la gestion de son patrimoine forestier. Il demande à l’État l’arrêt des suppressions de postes de fonctionnaires et d’ouvriers forestiers à l’ONF, le maintien du statut de fonctionnaire assermenté pour les agents de l’ONF ainsi que le maintien du régime forestier et de la gestion des forêts publiques par l’ONF.

Pavillons locatifs au Poux. L’office public de l’habitat ayant décidé de proroger la durée de certains prêts dont celui relatif aux pavillons du Poux, le conseil a validé un avenant au bail emphytéotique afin d’ajuster les dates d’emprunt et de bail.

Acquisition du hangar Laborie. Suite à la décision des propriétaires de mettre en vente ce bâtiment, que la commune loue depuis de nombreuses années, les élus ont décidé de son acquisition afin de conserver la jouissance de ce local.

Budget. Le conseil municipal a donné son accord sur les dispositions techniques et financières du projet d’alimentation électrique de la résidence de La Parro et approuvé le versement du fonds de concours correspondant. Les logements formant la résidence seront disponibles à la location à compter du 1 er décembre.

Source: La montagne – Les élus veulent garder les services publics