Actualités

Le concours de belote fait le plein

Un concours de belote très réussi. Le concours de belote, organisé par l’amicale des élèves de la Maison familiale, s’est révélé un véritable succès.

Au total, 74 équipes sont venues s’affronter amicalement. Les élèves ont pour projet d’améliorer leur foyer en le réaménageant de mobilier nouveau (canapés, baby-foot..) et de matériel de sonorisation. Et grâce à ce concours, mais aussi à la vente de friandises et de boissons, ils pourront mener à bien leur projet.

Quant aux joueurs, après avoir disputé les parties, tous sont repartis avec une récompense et satisfaits d’avoir passé une soirée de détente dans une ambiance chaleureuse.

Source: La montagne – Le concours de belote fait le plein


Un agenda bien rempli pour Les Esclops

Un agenda 2019 bien rempli. L’association « Les Esclops » a tenu son assemblée générale vendredi dernier. Le bilan est très positif, entre les visites estivales de la cité médiévale et les visites organisées sur réservation. Le président, Robert Mambert, a salué l’investissement de chacun, que ce soit pour l’accompagnement des groupes lors des visites accompagnées du village ou pour celui de la forge et de la saboterie.

Cette association a pour finalité de conserver, enrichir, valoriser et faire connaître le patrimoine au travers de visites et d’animations. C’est dans ce contexte que des visites nocturnes patrimonio-burlesques ont vu le jour au cours de la saison estivale 2018, et que le vide-greniers a été et restera organisé le deuxième dimanche du mois de juin. Des animations supplémentaires sont d’ores et déjà programmées sur l’agenda 2019 : l’orchestre symphonique de Haute Auvergne donnera une représentation en l’église dimanche 27 janvier, et l’association Titane fêtera ses 40 ans les 6 et 7 juillet. De nouveaux projets vont également voir le jour : un film sur Marcolès, une visite numérique via les smartphones… Tout cela dans un souci de mieux accueillir et accompagner les visiteurs.

Source: La montagne – Un agenda bien rempli pour Les Esclops



Plusieurs dossiers au menu des élus

Plusieurs dossiers à l’ordre du jour du conseil municipal. Le conseil municipal a débuté la séance en faisant un point sur les travaux en cours etou à venir : aménagement de la rue Trempe terminé ; poursuite des travaux de réhabilitation de la maison des jeunes, de la maison Bardes et de construction du point d’accueil sanitaires au parking. Concernant les travaux sur le réseau d’eau et d’assainissement, l’installation du dégrilleur automatique à la station d’épuration est en cours d’achèvement. Quant au programme de réfection de l’étanchéité des réservoirs de Blancou et Marcolès, des stations de pompage du moulin de Cazes et de Mézane, les travaux ont été réalisés à Mézane.

Le dossier de consultation des entreprises, établi par le maître d’œuvre pour lancer l’appel d’offres sur la rénovation de la Maison Royer, a été approuvé par le conseil municipal.

Suite à la présentation du projet définitif et à l’actualisation du coût des travaux, le nouveau plan de financement proposé par le maire est approuvé, ainsi que l’autorisation à déposer les demandes de subventions correspondantes.

Un point est fait en séance sur le projet de route communale reliant la D20 à la D617 par les Camps Mézane : plan d’aménagement projeté et ébauche de financement proposés par le maire ont été approuvés par le conseil. Une réunion sera organisée avec les propriétaires riverains pour leur présenter le projet.

Le conseil municipal a également approuvé la location de l’atelier du Cassagnol, dans sa totalité, à l’entreprise « Le Jardin du Menuisier » qui serait intéressé par l’acquisition de l’ensemble. Les démarches nécessaires en vue d’une éventuelle vente vont être engagées.

D’autres dossiers ont été examinés par le conseil municipal : fixation des conditions et autorisation de signer une convention de mise à disposition pour la location d’un appartement meublé au presbytère ; acceptation pour la réalisation d’une vidéo sur la présentation de l’histoire, du patrimoine et des animations de la cité par Léo Pons ; décision modificative au budget global permettant de procéder au remplacement d’un candélabre endommagé au city-stade, avec accord sur les dispositions techniques et financières proposées par le Syndicat départemental d’électricité et autorisation de versement du fonds de concours.

Enfin, l’école de Marcolès a bénéficié du programme « École numérique », financé par la communauté de communes comprenant une remise à niveau des réseaux et l’équipement des classes primaires en matériel informatique (VPI, tablettes, PC, etc.).

Source: La montagne – Plusieurs dossiers au menu des élus


Un marché d’art et d’artisanat

Huitième édition du marché d’art et d’artisanat. Pour la huitième année consécutive, l’association « Talents d’ici et d’ailleurs » accueille en sa cité, nombreux artistes et artisans, venus de tout le Cantal et de départements limitrophes. Cette année encore seront présentés, autour du travail de la terre et du textile : poteries, bijoux, patchwork, vitraux, fleurs séchées, savons, peintures, sculptures en bois, métal, pierre, livres et accessoires pour enfants.

Le marché d’art et d’artisanat aura lieu demain, samedi, de 14 heures à 18 heures et dimanche 18 novembre, de 10 heures à 18 heures, avec déambulation depuis la salle polyvalente de Marcolès, en passant par la rue Longue, sous chapiteaux, jusqu’à la salle Giraudet. Entrée gratuite. Buvette, buffet bio. Chaque artiste et artisan a fourni un lot de sa composition. Un tirage au sort sera également organisé dimanche soir.

Source: La montagne – Un marché d’art et d’artisanat


Les stagiaires se forment à la mécanique

Une formation pour adulte. La nouvelle session de formation pour adulte, dispensée par la Maison familiale rurale vient de s’installer dans ses nouveaux ateliers à Marcolès.

Elle est initiée en partenariat avec l’agence Pôle Emploi de Saint-Flour et accueille jusqu’à début juin cinq stagiaires qui souhaitent obtenir le diplôme de titre V : mécanicien agricole.

Le programme porte sur la mécanique, l’entretien et la maintenance de base des matériels agricoles, permettant ainsi la remise en état ou le dépannage desdits matériels. D’autres cours plus théoriques, tels que l’hydraulique, l’électricité, la mécanique générale, l’électronique sont aussi prodigués, en plus de la pratique qui concentre 50 % du temps de formation.

Pour la troisième année consécutive, Pôle Emploi renouvelle sa confiance à la MFR de Marcolès, qui peut également compter sur le soutien des partenaires locaux, pour assurer cette formation.

Les débouchés y sont nombreux : travailler dans une concession de matériels agricoles, mais aussi en mécanique poids lourds, engins BTP ou engins espaces verts. Sur son agrément de huit places, trois places sont encore disponibles jusqu’au 31 décembre.

Source: La montagne – Les stagiaires se forment à la mécanique


Un public tombé sous le charme du Butor

Une sortie de résidence pleine de promesses. Les spectateurs, venus en nombre, n’ont pas été déçus de la première représentation donnée par la compagnie du Butor, à l’occasion de leur sortie de résidence.

Qui n’a jamais été tenté d’incarner un des personnages d’une célèbre fable de la Fontaine ? Eux, Jean-Luc Gesquière et Guillaume Dequick, les deux comédiens de la compagnie, l’ont fait, en révisant quatre fables de l’illustre poète. C’est ainsi qu’au « Square de La Fontaine », aménagé selon un plan donné, ils n’ont pas lésiné sur les chants, grimaceries, danses, amusements et autres pitreries, pour le plaisir des petits et des grands. Les rires et les applaudissements ont été généreusement distribués, récompensant ainsi le travail de leur semaine marcolésienne.

Source: La montagne – Un public tombé sous le charme du Butor


Virée en Ardèche pour les aînés ruraux

Petite virée en Ardèche. Dans le cadre de ses animations, le club des aînés ruraux de Marcolès-Saint-Antoine a permis à une quarantaine de personnes de découvrir l’Ardèche. Au programme de ces 4 jours de voyage : les gorges de l’Ardèche, Vallon-Pont d’Arc, la grotte de l’Aven Orgnac, la découverte de villages de caractère dont Balazuc, Vogüé et Antraygues, la visite du musée-magnanerie de Lagorce et, au retour, la visite guidée de Marvejols.

Source: La montagne – Virée en Ardèche pour les aînés ruraux


Rencontre avec Gilles Pudlowski, chroniqueur gastronomique

Rencontre avec Gilles Pudloski. Alors qu’il effectuait un séjour dans le Cantal pour son blog « Les pieds dans le plat », Gilles Pudlowski, journaliste, écrivain chroniqueur et critique gastronomique s’est arrêté à l’Auberge de La Tour, afin de découvrir et savourer la cuisine du nouveau chef étoilé, Renaud Darmanin.

Source: La montagne – Rencontre avec Gilles Pudlowski, chroniqueur gastronomique


Les carnets de Julie en Châtaigneraie

Les carnets de Julie en Châtaigneraie. L’équipe de Julie Andrieu, l’animatrice des « Carnets de Julie » sur France 3, s’est arrêtée dans la cité médiévale pour aller à la rencontre du jeune chef de l’Auberge de La Tour, Renaud Darmanin, qui a été deux fois nommé au Gault et Millau, primé Talent d’Auvergne et nouvellement étoilé au guide Michelin.

Trois jours de tournage à Marcolès

Désirant mettre en avant le talent du cuisinier, la production l’a contacté fin août, lui demandant s’il désirait participer à cette émission, qui a pour principe de mettre en valeur, outre les talents culinaires de ses invités, les produits locaux mis en scène dans une recette du terroir.

C’est donc tout naturellement que le chef s’est attaché dans la création d’un plat aux couleurs locales, et qui sera conçu sur le plateau, secondé par Julie Andrieu : crème de potimarron, hydromel du pays, truite fario aux herbes sauvages, confit de fleurs du châtaignier. Le tournage s’est réalisé sur trois jours. Au cours de l’émission d’une durée de 54 minutes, Renaud Darmanin conduira chez les producteurs labellisés bio, des différents ingrédients qu’il a sélectionnés pour confectionner sa recette. Une place est également réservée au patrimoine dans cette émission. Les téléspectateurs pourront ainsi savourer la réalisation d’une recette traditionnelle, la truffade, cuisinée par le chef étoilé dans un buron cantalien.

L’émission « Les carnets de Julie » est diffusée le samedi après-midi sur France 3 à 16 h 55, et suivie par de très nombreux téléspectateurs. L’émission consacrée à Renaud Darmanin, sera diffusée début 2019.

Source: La montagne – Les carnets de Julie en Châtaigneraie


Un four rallumé pour les marcheurs

Un four rallumé pour les marcheurs. Les randonneurs étaient venus nombreux pour la randonnée « De four en four » organisée par le comité d’animation culturelle, qui permet de découvrir un ancien four du patrimoine castanaïre. Cette année, c’est un vieux four du lieu-dit « Canet » qui a été rallumé, pour l’occasion, alors qu’il était éteint depuis 1957. Les bénévoles ont ainsi cuit une centaine de tourtes, qui ont été dégustées par les marcheurs au cours du pique-nique. Et de chacun de repartir avec un morceau dans leur sac à dos.

Source: La montagne – Un four rallumé pour les marcheurs