Actualités

Les 25 ans du festival Léz'arts de la Rue à Marcolès (Cantal) en images

De nombreux curieux et amateurs de spectacle ont fourmillé, ce jeudi 15 août, dans le village de Marcolès à l’occasion du 25e anniversaire du festival Léz’Arts de la rue.

Pour célébrer leurs 25 ans, Léz’Arts de la rue ont de nouveau enchanté le village de Marcolès avec des spectacles aussi différents qu’enrichissants. Mêlant musique, théâtre et art, cet événement a attiré petits et grands dans la commune cantalienne. 

Cette édition a été dédiée à Sébastien Osmont de Carnage Productions, un artiste dont l’absence a été regrettée par les organisateurs. Un bien bel apéritif culturel avant le festival international de théâtre de rue d’Aurillac, la semaine prochaine, du 21 au 24 août.

Photos : Dorian Loubière  Texte : Alix Vermande 

Source: La montagne – Les 25 ans du festival Léz'arts de la Rue à Marcolès (Cantal) en images


Le 22e critérium de Marcolès (Cantal) en images

Pour la 22e édition du Critérium international de Marcolès, remporté par Warren Barguil (Arkéa-Samsic), mercredi 7 août, le public était encore au rendez-vous. Pour une course qui n’est jamais tombée dans la monotonie, entre deux moments de mélange entre cyclistes et spectateurs.

La recette est de qualité et, une nouvelle fois, le Critérium international de Marcolès avait mis les bons ingrédients pour une manifestation réussie dans la « petite cité de caractère » du Cantal, mercredi 7 août.

Barguil a coiffé Bardet au Critérium de Marcolès

Lors de cette soirée marquée par le succès du champion de France Warren Barguil, les attaques de Romain Bardet et les belles performances des amateurs, c’est une petite prolongation de la ferveur du Tour du France qui s’est jouée. Dès la mi-journée avec les courses jeunes, jusqu’à la nuit tombée.

Photos : Dorian Loubière Textes : Jean-Paul Cohade

Source: La montagne – Le 22e critérium de Marcolès (Cantal) en images


Barguil a coiffé Bardet au Critérium de Marcolès

Dixième du dernier Tour de France, Warren Barguil (Arkea-Samsic) était une des têtes d’affiche du critérium de Marcolès, mercredi 7 août. Le Breton s’est imposé et succède au palmarès à Romain Bardet, (AG2R), troisième.

Le duel Warren Barguil-Romain Bardet était un des attraits du 22e critérium de Marcolès, disputé ce mercredi soir. Et l’affrontement a tenu ses promesses avec un succès du Breton qui a coiffé sur le poteau le régional de l’étape, pourtant seul en tête à deux tours de l’arrivée.

Dès l’entame des 40 tours de 2,3km, les deux hommes se mettaient en évidence. le champion de France était le prmeier à se porter en tête, après un tour, pour une échappée où le Brivadois d’AG2R et Rudy Molard (Groupama FDJ) lui emboîter le pas. Un peu tôt pour faire des différences, mais assez pour donner du sel à la course d’entrée de jeu. 

Bardet dynamisait d’ailleurs le critérium en partant en tête avant le début des sprints intermédiaire , suivi de Julien Bernard (Trek), alors qu’Arkéa menait la chasse en tête du peloton. Mais c’est bien Bernard qui allait engranger les points au fur à à mesure des différents sprints, assez en tout cas pour s’assurer le classement par points à huit tours de l’arrivée. 

Pépin mécanique et spectacle pour Antoine Drotz

Entre-temps, la course avait plusieurs changé de tête. S’ils étaient encore nombreux à pouvoir prétendre à la victoire, un homme renonçait pour sa part à toute chance de se lancer dans la grande bataille. Malheureux, l’amateur Antoine Dortz payait cher un souci mécanique qui le condamnait à être relégué loin derrière le peloton, concédant même un tour à la toute fin de la course.

Mais le coureur du CC Périgueux n’en avait pour autant moins de panache. Il se permettait ainsi de filmer le public et sa course en roulant à bloc, ou encore de taper dans les mains des spectateurs derrières les barrières à chaque passage en solitaire sur la ligne. Classe.

Pierre Bonnet (Pro Immo-Nicolas Roux) premier amateur

Devant, c’était plus acharné. Et au milieu des cadors Bardet, Barguil, Chérel et Madouas qui bataillaient pour les première places, l’amateur du Team Pro Immo Pierre Bonnet se mêlait à la lutte. Le quatuor de pro décrochait un peu Bonnet à quatre tours de l’arrivée, avant que Bardet ne parte seul à trois tours de l’arrivée. L’affaire était entendue, le peloton ne reviendrait pas, mais ses compagnons d’échappée… si.

C’est finalement dans le dernier tour que Barguil remontait le Maillot à Pois du dernier Tour de France et prendre le meilleur sur Valentin Madouas, second, devant Bardet. 

Fort de sa 4e place, Pierre Bonnet s’adjugeait, lui, la victoire chez les amateurs.

 

Jean-Paul Cohade

 

 

Le classement

1. Warren Barguil (Arkea-Samsic), 2 h 12’16 2. V. Madouas (Groupama FDJ), à 4 » 3. R. Bardet (AG2R), m.t. 4. R. Feuillu (St Michel Auber 93), à 13 » 5.. P. Bonnet (Pro Immo Nicolas-Roux), m.t. 6. M. Chérel (AG2R), m.t. 7. R. Molard (Groupama-FDJ), à 24 » 8. K. Ledanois (Arkéa), m.t. 9. Stéphane Rosetto (Trek-Segafredo), à 29 » 10. B. Cosnefroy, m.t. … 

Romain Bardet, double tenant du titre, a été très applaudi dans le Cantal.

Source: La montagne – Barguil a coiffé Bardet au Critérium de Marcolès


Critérium de Marcolès : Bardet et Barguil en favoris

Cette année encore, les organisateurs du Critérium de Marcolès ont réussi la performance de construire un peloton de très haut niveau. Pour le plus grand plaisir d’un public cantalien friand de ce genre de rendez-vous.

Romain Bardet, Warren Barguil, Rudy Molard, Yoann Offredo, Maxime Bouet, Romain Feillu, Florian Vachon, François Bidard… Le peloton confectionné par Francis Cantournet a une fois encore très belle allure. Si cette année les coureurs internationaux ne seront pas au rendez-vous, c’est tout simplement parce que le président des Critériums de France et par la même occasion de celui de Marcolès a fait le choix fort de rendre hommage aux coureurs français.

Cette 22e édition très tricolore sera effectivement l’occasion pour les amoureux de la petite reine de venir voir de près ceux qui ont animé le dernier Tour de France à l’image d’un Romain Bardet qui a fini la Grande Boucle avec le maillot à pois de meilleur grimpeur sur les épaules. Le leader d’AG2R – La Mondiale, en terrain connu, fera figure de grandissime favori et tentera de faire la passe de trois sur un tracé qu’il connaît par cœur. Pour cela, il sera accompagné par quatre de ses coéquipiers.

Néanmoins, l’Auvergnat aura fort à faire parce que la concurrence sera rude avec notamment Warren Barguil, le champion de France en titre, qui sera entouré de cinq de ses hommes. De quoi laisser espérer une belle bataille. Molard, Offredo, Bernard ou Feillu seront autant de potentiels dynamiteurs de la course avec la ferme intention de déjouer les pronostics mais aussi dans un coin de la tête de décrocher l’un des différents prix distinctifs.

Avant la course, l’après-midi sera très animée avec un programme bien chargé et qui mettra à l’honneur les coureurs locaux.

 

Nourredine Regaieg

Source: La montagne – Critérium de Marcolès : Bardet et Barguil en favoris


Ça va péter, le nucléaire s’invite sur scène

Marcolès. Théâtre. L’association de théâtre amateur Les Marco’leptiks présente, mardi 13 août, à 20 h 30, à la salle polyvalente à Marcolès Ça va péter !, une comédie de Maxime Greslé, pour tout public.

L’implantation d’une centrale nucléaire va bouleverser la paisible vie de l’association écologique Planète vivante. Grève de la faim, menaces de mort et enlèvement, sont autant d’occasions de régler les problèmes de façon radicale. Mais pas toujours efficace. Il faut pourtant faire vite car… Ça va péter !

Pratique. Tarif : adulte, 6 € ; moins de 12 ans, gratuit.

Source: La montagne – Ça va péter, le nucléaire s’invite sur scène


Quel programme pour le 25e anniversaire du festival Léz'arts de la rue de Marcolès ?

Pour célébrer le 25e anniversaire du festival Léz’arts de la rue de Marcolès (Cantal), les organisateurs prévoient 30 heures de spectacle au cours de la journée du 15 août. En voici le programme.

Le 15 août 2019, Marcolès va changer de visage. La quiétude habituelle du village va quelque peut se transformer en une grande répétition générale de son illustre aînée : le festival international des arts de la rue d’Aurillac (du 21 au 24 août). Et dans les rues de Marcolès, vous pourrez, en avant première, découvrir les prestations de compagnies qui seront également présentes à Aurillac fin août. 

Ces spectacles se jouent dans la rue. Et pour que tout se passe dans les meilleures conditions les organisateurs ont indentifié sept lieux distincts. Vous les retrouverez dans la carte ci-dessous. Chaque lieu est identifié avec le nom des compagnies et les horaires de passage. 

Tous les spectacles: Compagnie Debelhoir L’ouest Loin – cirque – en partenariat avec l’association Éclats (Aurillac) la compagnie se produit dans le cadre des Préalables du festival international des arts de la rue d’Aurillac.  2B Company, Conférence de choses, en partenariat avec l’association Éclats (Aurillac) la compagnie se produit dans le cadre des Préalables du festival international des arts de la rue d’Aurillac. Compagnie Thé à la rue La succulente histoire de Thomas Farcy –  théâtre d’objet Marzouk machine Tripalium – théâtre de rue AFAG théatre les 3 mousquetaires – théâtre Labulkrack – Fanfare Compagnie Paris Bénares Oisôh – Déambulation Carnage productions L’être recommandé – théâtre de rue Compagnie la fauvette Comme toi tu me voix – Création 2019 – Cirque et chant Compagnie Avec des géraniums, se produit dans le OFF du festival. La compagnie vient tester son spectacle auprès du public de Marcolès. Les épingles à chèvre (chanson française) – musique Compagnie Avec des Géraniums Foulowers – théâtre Stalingrad blues band – musique Pina Polar Into the wild – clown et cirque solo L’art de rien – maquillage FWF concept – spectacle pyrotechnique Nataverne concert – style rock celtique ZimPhil – entresort musical

Source: La montagne – Quel programme pour le 25e anniversaire du festival Léz'arts de la rue de Marcolès ?


Belle réussite des Nuits de Marcolès

Marcolès. Une 26 e édition très réussie. L’édition 2019 des Nuits de Marcolès s’est clôturée devant un public enchanté. Plus de 900 spectateurs sont venus déambuler dans les carriérons de la cité, pour écouter des contes de Lébérous, narrés par Daniel Chavaroche, invité cette année par le comité d’animation culturelle, mais aussi ceux racontés par les conteurs amateurs. La mise en lumière du village, qui tranchait totalement des éditions précédentes, a enthousiasmé les déambulateurs par sa sobriété éclatante. En fin de soirée, les petits buffets, offerts par le comité, ont été l’occasion pour le public de rencontrer conteurs, musiciens et bénévoles, et d’échanger sur ces nuits qui restent un événement important dans la saison estivale.

Source: La montagne – Belle réussite des Nuits de Marcolès


Retour en images sur la première soirée des Nuits de Marcolès (Cantal)

Pour leur 26e édition, les Nuits de Marcolès proposent au public de voyager, chaque soir, jusqu’au samedi 20 juillet, dans les rues du village sur le thème « Lébérous et sortilèges ». Entre histoire d’un mythe paysan et illuminations féeriques, petits et grands peuvent apprécier ces nombreux tableaux.

En quête de l’intriguant Lébérous, ils étaient déjà nombreux pour vivre la première soirée des Nuits de Marcolès. Déambulant dans les rues de la belle cité cantalienne, petits et grands ont écouté avec attention les conteurs emmenés par Daniel Chavaroche. Ils ont été été transportés dans un monde imaginaire pas si lointain du nôtre. 

Projections murales et petites scénettes ornementent ces récits transportant le public dans cette légende paysanne. De quoi ravir toutes les générations avides d’art et de spectacle. 

Il ne reste plus que trois nuits pour tenter d’approcher le Lébérous, alors pressez-vous si vous ne voulez pas qu’il vous joue un mauvais tour. 

Horaires et réservation

26e édition des Nuits de Marcolès, déambulation contée en musique dans les ruelles, sur le thème « Lébérous et sortilèges » par Daniel Chavaroche. Billetterie à partir de 20 h 30, place de la Fontaine. Tarifs : 15 € adulte ; de 7 à 12 ans, 7 €. Tél. 06.38.91.06.42.

 

Source: La montagne – Retour en images sur la première soirée des Nuits de Marcolès (Cantal)


L’adressage postal bientôt en place

Marcolès. L’adressage postal bientôt en place sur la commune. Au cours de la dernière réunion des élus municipaux, plusieurs décisions ont été prises.

Afin de faciliter les missions des service public (Poste, secours ou autres organismes), il a été convenu de dénommer les rues, places et lieux-dits de la commune et de les numéroter via la mise en place de l’adressage postal et en complétant la base de données de l’IGN.

Ainsi, en complément de ce qui avait déjà été entrepris au début des années 2000 pour les rues et places du centre-bourg ancien, le conseil municipal a approuvé la création de nouvelles dénominations telles que rue de la Mairie, place de la Fausse porte, place du Portail bas.

La numérotation sera prise en charge par la mairie et chaque usager recevra un courrier lui indiquant sa nouvelle adresse et les démarches à suivre pour la justifier auprès des administrations.

Plusieurs avenants au marché de travaux d’aménagement et de mise en valeur du bourg, ont été approuvés pour les travaux relatifs à la réhabilitation de la Maison Bardes, de la Maison des jeunes et la construction des sanitaires.

Suite à l’élaboration par l’Office de tourisme d’un projet d’aménagement de plusieurs itinéraires de randonnée traversant le territoire communal, le conseil municipal a approuvé l’inscription d’un itinéraire VTT au Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (PDIPR), acceptant de fait le balisage et la mise en place de panneaux nécessaires à la pratique de la randonnée. Il s’est également engagé à conserver le caractère public et ouvert des chemins ruraux, propriétés du domaine privé de la commune, empruntés par l’itinéraire.

Par ailleurs, les élus ont également validé les dispositions techniques et financières relatives au projet d’aménagement moyenne tension au puy des Fourches, établies par le Syndicat département d’électricité du Cantal. Ils ont autorisé le maire à verser le fonds de concours correspondant.

Avant de lever la séance, Christian Montin a tenu à rendre hommage à Roland Cornet, maire d’Ytrac, décédé récemment.

Source: La montagne – L’adressage postal bientôt en place


Magistrale Julie Alcaraz en l’église

Marcolès. Sublissime interprétation. C’est devant un public d’avertis que Julie Alcaraz, musicienne internationale, a donné un concert de piano en l’église Saint-Martin. Elle a ainsi revisité des œuvres de Liszt, Chopin, Scarlatti et Albeniz, dans une magistrale interprétation, envoûtant les spectateurs qui n’ont pas vu le temps passer.

Pendant plus d’une heure et demie, ses doigts ont taquiné les touches, laissant s’envoler les notes qui s’échappaient du piano à queue, installé pour l’occasion, tantôt dans un doux perlé à peine audible, tantôt avec une force passionnée. Le public a rappelé par trois fois cette talentueuse musicienne, désireux de perdurer l’émotion et l’enchantement qu’elle a su susciter chez chacun par son jeu.

Julie Alcaraz était invitée à Marcolès par l’association « Titane ».

Source: La montagne – Magistrale Julie Alcaraz en l’église


Une fresque grandeur nature au lavoir

Marcolès. Une fresque grandeur nature. Dans son programme d’embellissement de la cité médiévale, la municipalité de Marcolès a souhaité restaurer le lavoir du début du XX e siècle, qui se situe rue Trempe. Après réparation de la toiture, nettoyage des bacs en ciment, réfection des tuyaux de sortie d’eau, aménagement des abords du lavoir, le Conseil municipal a validé l’idée d’une fresque représentant des lavandières au travail. Celle-ci, confiée à Ghislaine Hugon, de son nom d’artiste Jade, a été dévoilée lors de l’inauguration organisée par la commune. Inspirée par la technique du pointillisme utilisée jadis par Camille Pissarro, Jade a réalisé cette gigantesque et magnifique peinture murale à l’aide d’une éponge. Les Marcolésiens pourront reconnaître une mère ou une grand-mère puisque les personnes représentées sont tirées de photographies des années 1950. L’association Les Esclops a financé la fresque conjointement avec la mairie, à hauteur de 50 %.

Source: La montagne – Une fresque grandeur nature au lavoir


Le programme des festivités a été dévoilé pour cet été et jusqu’en septembre

Les principales associations de Marcolès se sont retrouvées pour présenter leurs animations, qui seront organisées tout au long de l’été.

Le plein d’animations estivales

L’association Les Esclops propose tous les lundis des mois de juillet et août, une visite gratuite de la cité médiévale. Rendez-vous au parking de l’An 2000 à 14 h 30, renseignements au 06.43.97.55.84.

La saboterie est ouverte tous les jours, de 14 heures à 18 heures (tél. 06.09.98.01.50). Petits et grands pourront également découvrir le bourg à travers deux chasses au trésor disséminées entre porches et carriérons.

À noter qu’au parking de l’An 2000, une vidéo permanente introduit à la découverte de la cité et que les visiteurs pourront tout connaître du village en téléchargeant l’application sur smartphone « PCC sud Cantal ».

Les samedi 6 et dimanche 7 juillet, l’association Titane organise un événement artistique « Fontaines de nos vies », autour du thème de l’eau, source de vie et de lien social. Des sabots, liés par des tricotins seront disposés à partir de la fontaine, et des œuvres artistiques (peintures, dessins, sculptures) seront exposées dans les rues sur des brouettes.

Des Nuits qui content

Daniel Chavaroche est le conteur invité par le comité d’animation culturelle pour la 26 e édition des Nuits de Marcolès, déambulations nocturnes, qui se dérouleront du mercredi 17 au samedi 20 juillet, à 20 h 30. Ce professionnel se décrit plus comme un raconteur que comme un conteur, puisqu’il aime « plus parler de la vie, des gens et des choses, entre réalité et fiction, plutôt qu’à revisser des mythes anciens. Mon propos se situe souvent autour de la culture d’oc et de la langue d’oc ».

Le thème choisi cette année est « Lébérous et sortilèges », fil conducteur, le lébérou est un personnage qui a réalisé une chose qu’il regrette et qui va tenter de vaincre ce remord, en accomplissant un cheminement lors d’une nuit de pleine lune.

Daniel Chavaroche sera accompagné du groupe de musiciens Youktrio et des conteurs amateurs du village. La mise lumière du village sera assurée par le photographe scénographe Bernard Tauran et le technicien de mise lumière, Ben Tedde (tél. 06.38.91.06.42 ou au 04.71.63.58.30).

Au mois d’août

Mercredi 7 août à compter de midi, 22 e édition du critérium cycliste international, avec la course des licenciés des écoles de cyclisme ; à 14 h 15, course cadets et féminines ; à 15 h 30, course juniors-seniors ; à 18 h 30, présentation des coureurs professionnels en présence des stars du Tour de France, pour un départ du critérium donné à 19 h 30.

Mardi 13 août, à 20 h 30, à la salle polyvalente, la troupe de théâtre amateur Les Marco’Leptiks, présentera une comédie de Maxime Greslé Ça va péter ! (réservation au 06.12.61.72.71, ou au 06.44.27.03.39).

Mercredi 14 août, à 20 heures, soirée cabaret-concert en présence du groupe Swan’s Boys.

Jeudi 15 août, le festival « Léz’arts de la rue » ouvrira ses portes à compter de midi. Pour sa 25 e édition, 14 compagnies sont attendues dont Carnage Production et Marzouk Machine Tripalium, en partenariat avec le festival Éclat. En soirée, spectacle de pyrotechnique et concert rock-celtique avec le groupe Nataverne.

Samedi 17 août, la compagnie Marzouk Machine Tripalium sera également présente à l’école de Marcolès, à 20 h 30.

Les expositions. Jusqu’au 31 août, des expositions sont proposées tous les jours de la semaine. À la salle Giraudet, exposition des artisans et artistes de Marcolès. À la Maison Hugon, exposition de patchwork. À la Maison Barde, exposition permanente de peinture de Jade, qui a réalisé la Fresque des lavandières, au lavoir du village.

Source: La montagne – Le programme des festivités a été dévoilé pour cet été et jusqu’en septembre