Une version théâtrale de l’Apocalypse

Marcolès. Une prestation apocalyptique. Nous sommes en 2062. Trois individus font subitement leur apparition au milieu de la cour de l’école de Marcolès, où les attend un public venu découvrir le nouveau spectacle de Marzouk Machine Apocalypse, une création de 2019.

Étonnés de tout ce monde, de leurs accoutrements, et se souvenant alors des dires de leurs aïeuls, ils ont entraîné, durant 1 h 30, les spectateurs dans une commémoration de la fin du monde survenue voilà cinquante ans.

Présents au festival

Visite du musée antropocène, en prenant compte des éléments présents sur le site, rappel des catastrophes écologiques du fait de l’homme…

En un mot, tout ce qui a conduit inévitablement la société actuelle à sa triste destinée, à l’Apocalypse.

À la fin du spectacle, une salve d’applaudissements a raisonné, saluant le talent des comédiens pour leur généreuse prestation.

C’est l’association La p’tite châtaigne qui a eu l’initiative de cette soirée, en invitant la compagnie Marzouk Machine à présenter ce nouveau spectacle qui a enthousiasmé le public de Marcolès.

À suivre. La Cie Marzouk Machine présentera son spectacle Apocalyse au Festival du théâtre de rue, à Aurillac, du mercredi 21 au samedi 24 août, à 16 heures. Pastille 110.

Source: La montagne – Une version théâtrale de l’Apocalypse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *