Les élus ont voté les budgets primitifs

Marcolès. Les élus ont voté les budgets primitifs 2019. Les prévisions budgétaires 2019 ont été votées à l’unanimité.

Le budget de fonctionnement s’équilibre en dépenses et recettes à la somme de 1.045.466 €. Fidèle à sa position, le conseil a voté la stabilité des taux d’imposition.

En section d’investissement, le budget s’équilibre en recettes et en dépenses à 2.139.370 € dont une grande partie est constituée par les restes à réaliser de l’exercice précédent. En effet, les importants programmes de travaux commencés en 2018 (aménagement du bourg, création de la maison d’accueil et d’activités partagées, réhabilitation de la maison Royer) vont s’achever cette année.

Les nouvelles opérations d’investissement concernent le programme de rénovation de la voirie communale et la création de la nouvelle voie des Camps-Mézanes pour 330.000 € répartis sur deux exercices. Cette opération devrait obtenir des financements de l’État, dans le cadre de la DETR.

Le budget eau et assainissement s’équilibre à 154.506 € en section d’exploitation. En investissement, les prévisions s’équilibrent à 291.339 € dont l’essentiel est constitué de restes à réaliser, les travaux prévus (étanchéité intérieure des réservoirs de Blancou, Marcolès et des cuves des stations de pompage du moulin de Cazes et de Camps Mézanes n’ayant pu être réalisés en raison de l’épisode de sécheresse au cours de l’automne).

Les nouvelles opérations d’investissement concernent la mise en place d’un système de télésurveillance du réseau d’eau potable et la procédure de déclaration d’utilité publique du forage du moulin de Cazes.

Les autres budgets annexes de l’Auberge et du réseau de chaleur s’équilibrent.

Au fil des dossiers. Les élus se sont opposés au transfert de la compétence eau et assainissement à la communauté de communes au 1 er janvier 2020.

Afin d’accompagner un porteur de projet dans sa volonté de ré-ouverture du café du Portail Bas, le conseil a approuvé la cession de la licence IV à son profit.

Pour assurer le bon fonctionnement des installations touristiques estivales (piscine et camping), deux emplois saisonniers ont été créés.

Source: La montagne – Les élus ont voté les budgets primitifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *