Une nouvelle route pourrait mettre Marcolès à 15 minutes d'Aurillac

Le chantier de la nouvelle route entre Marcolès et Aurillac devrait débuter d’ici la fin de l’année 2019. Elle pourrait être mise en service à l’été 2020. Marcolès ne serait plus qu’à 15 minutes d’Aurillac.

La dernière partie d’un chantier routier entre Marcolès et Saint-Mamet-la-Salvetat, va – enfin – être réalisée. Les premières études ont été lancées il y a 11 ans, plusieurs parties sont en place, mais la dernière n’avait pas pu se faire jusqu’à présent.

« Nous avons été confrontés à un empilement de procédures administratives assez complexes, assurait jeudi 24 janvier Bruno Faure, le président du conseil départemental du Cantal. Tout cela a largement contribué à ralentir la faisabilité de cette route ». 

« Avec cette nouvelle route, nous pourrons attirer de nouveaux habitants à Marcolès »

Surpprimer des virages

Longue de 1,3 kilomètres, la nouvelle route permettra de supprimer certains virages. « Elle permettra de placer Marcolès à un quart d’heure de l’entrée d’Aurillac, expliquait André Rouquet, premier adjoint de la commune. Pour nous c’est une véritable satisfaction. Nous allons gagner en attractivité, c’est une très bonne nouvelle pour la commune ». 

La nouvelle route devrait emprunter ce tracé en gris.

1,1 millions d’euros

Le coût de l’opération est estimé à 1,1 million d’euros. Une première partie est déjà inscrite au budget départemental de 2019 (50.000 euros), l’autre partie (1,05 millions d’euros) est prévue au budget 2020. 

La nouvelle route, plus droite, devrait permettre de raccourcir les temps de trajet.

Une buse pour le ruisseau

Le ruisseau, passant au bas du hameau de Canhac ne sera pas détourné. L’installation d’une buse, sous la route, lui permettra de poursuivre sa course naturelle. Par ailleurs, un boviduc permettra aux vaches de passer de la stabulation vers les prés, en traversant, là aussi sous la route.

Cette dernière installation est financée à moitié par le Département, un quart par la commune de Marcolès, et l’autre quart par le propriétaire.

Olivier Ceyrac

Source: La montagne – Une nouvelle route pourrait mettre Marcolès à 15 minutes d'Aurillac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *