Raqoons : après l’Olympia, place à Marcolès

Raqoons : après l’Olympia, Marcolès. Ils sont trois garçons, âgés d’une vingtaine d’années : Téo, Étienne et Quentin, deux frères et un ami. Originaires de la région stéphanoise, ils ont fondé un groupe de musique groove-rock en 2016, Raqoons, jouant sur une base guitare, basse et batterie.

Lors d’un tremplin Muzik´Casting en Rhône-Alpes, ils ont été choisis par Brocken Back pour assurer leur première partie en décembre 2017 à l’Olympia, et engrangent à ce jour pas moins de 80 scènes différentes. Leur musique est basée, en fonction de leur sensibilité, sur du rock des années 70-90, allant de Led Zeppelin à Green Day, en passant par Metallica, U2, le tout pimenté d’une dose de modernité pour en faire un rock dansant, mais groove.

Ce choix de musique a été inspiré de leur enfance, lorsqu’ils imaginaient un monde imaginaire rempli de dragons en écoutant leurs groupes fétiches. Cela leur a permis de conquérir aussi un public d’adolescents jusqu’aux quinquagénaires.

De formation autodidacte, ils ont sorti en juin 2017 un EP (mini-album) Wash the Raccon, regroupant sept chansons de leur composition. Et si leur rêve est de parcourir le monde sur les plus grandes scènes mythiques, ils souhaiteraient auparavant sortir un CD. Ils seront en concert gratuit le 15 août à 22 h 30 à Marcolès pour clore le festival Lez’arts de la rue.

Source: La montagne – Raqoons : après l’Olympia, place à Marcolès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *