Les budgets primitifs adoptés à l’unanimité

Budget principal. Fonctionnement : le budget s’équilibre à 908.386 €. Les principales charges sont : fonctionnement général : 232.181 €, personnel : 250.900 €, gestion courante : 63.675 €, financières : 16.780 €, exceptionnelles : 55.200 €. Les recettes comprennent : dotations de l’État : 277.801 €, impôts et taxes : 333.627 €, produits des services et du domaine : 69.420 €, de gestion courante et exceptionnels : 103.400 €.

Fidèle à sa position, le conseil a voté la stabilité des taux d’imposition.

L’investissement s’équilibre à 2.363.241 €. Une grande partie est constituée des restes à réaliser de l’exercice 2017, suite au retard pris sur d’importants programmes de travaux. Les nouveaux investissements sont : acquisition et réhabilitation de la Maison Royer : 290.000 € (subventionnée à 45 %), poursuite de la mise en accessibilité des bâtiments publics et de la voirie communale. Lesprincipales recettes sont constituées des restes à réaliser, du FCTVA, de subventions et du virement de la section de fonctionnement.

Eau et assainissement. Équilibre à 158.187 € en section d’exploitation. Les recettes proviennent de la vente d’eau, des locations de compteur et des redevances assainissement. Les dépenses portent sur les frais de fonctionnement du service. En investissement, les prévisions s’équilibrent à 227.404 €, l’essentiel est constitué de restes à réaliser des travaux prévus en 2017.

Budgets annexes. Ils s’équilibrent avec une participation de la commune.

Création de deux emplois emplois saisonniers. Un poste d’opérateur territorial des activités physiques et sportives pour la surveillance et l’entretien de la piscine ; un poste d’adjoint d’animation territorial pour l’accueil au camping et à la piscine.

Source: La montagne – Les budgets primitifs adoptés à l’unanimité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *