Archives mensuelles : février 2018

Une formation autour de la mécanique

Une formation à découvrir. Quatre élèves de seconde ont débuté un apprentissage en maintenance des matériels, option mécanique agricole, en octobre à la Maison familiale rurale de Marcolès.

Le petit nombre de cette première promotion permet de travailler dans des conditions appréciables et de répondre aux besoins de chacun. Outre les activités réalisées sur le plateau technique de mécanique alliant la théorie nécessaire à leur futur métier et les exercices, ces jeunes ont choisi de présenter à l’examen l’activité sauvetage aquatique, à la piscine d’Aurillac, accompagnés de leur formateur d’EPS.

La MFR organise ses portes ouvertes samedi 17 mars de 9 heures à 17 heures et le vendredi 25 mai (14-20 heures).

Source: La montagne – Une formation autour de la mécanique

Des échanges de savoirs franco-espagnols

Éramus + à la Maison familiale. Pour la troisième année consécutive, la Maison familiale rurale a reçu, dans le cadre d’échanges du programme Érasmus +, des élèves espagnols de « Grade medio » d’une EFA située près de Tolède.

L’EFA est l’équivalent d’une MFR, où sont dispensées des disciplines identiques à celles enseignées à Marcolès.

C’est ainsi que douze jeunes ont été accueillis deux semaines en stage par leurs homologues de première et ont poursuivi leur apprentissage dans des exploitations forestières, agricoles ou des services publics telles que la commune de Marcolès ou la communauté de communes de la Châtaigneraie. À leur tour, les élèves de première de la MFR de Marcolès partiront à la découverte d’exploitations espagnoles fin mars, pour trois semaines, dans le but également d’y parfaire la langue hispanique.

La MFR de Marcolès organise ses portes ouvertes le 17 mars, de 9 à 17 h et le 25 mai, de 14 à 20 h.

Source: La montagne – Des échanges de savoirs franco-espagnols

Week-end de travail pour préparer les Nuits

Week-end de travail pour les Nuits de Marcolès. Le comité d’animation culturelle a accueilli Kamel Guennoun, conteur franco-kabyle, professionnel depuis plus de trente ans. Une rencontre dans le cadre des futures Nuits de Marcolès, qui se dérouleront du 18 au 22 juillet.

Afin de comprendre le synoptique attendu, Kamel, accompagné des membres du comité et de conteurs amateurs, a effectué une visite du village en écoutant anecdotes et histoires, tout en s’imprégnant de l’atmosphère de la cité.

La cité médiévale revisitée en juillet

Et à partir des notes et détails, s’est dévoilé peu à peu le fil conducteur qui emportera les spectateurs dans l’imaginaire des contes à travers la cité médiévale revêtue des accents de la Kabylie.

Source: La montagne – Week-end de travail pour préparer les Nuits

Cantal : à 33 ans, le chef de l’Auberge de la Tour a décroché sa première étoile au guide Michelin

L’édition 2018 du guide rouge a récompensé Renaud Darmanin à Marcolès. Le jeune chef auvergnat avait déjà été remarqué par le guide Gault & Millau.

Un cadre magnifique, l’Auberge de la Tour à Marcolès, classé parmi les plus beaux villages de France. Une charmante bâtisse en pierre datant du XVII e siècle, avec sa tour d’angle et son escalier à vis, un décor raffiné. Et une cuisine fine et goûteuse mariant avec talent le terroir à des épices d’ici et d’ailleurs. Autant d’atouts qui ont séduit les inspecteurs du guide Michelin.

À 33 ans, le chef cantalien Renaud Darmanin vient de décrocher sa première étoile. « Michael Ellis, le directeur du guide, m’a appelé vendredi dernier et m’a dit : « Monsieur, vous savez ce que fait une étoile dans la vie d’un chef ? » Là, c’était une grande émotion. J’étais en pleine sieste, j’ai dû me frotter les yeux deux fois. »

Des yeux qu’il n’a pas beaucoup fermés depuis. Entre l’aller-retour à Paris pour la cérémonie, lundi, les sollicitations médiatiques et les nombreux appels téléphoniques pour réserver une table, ça n’arrête pas. « Mais qu’est-ce que c’est beau. »

Continuer la lecture de Cantal : à 33 ans, le chef de l’Auberge de la Tour a décroché sa première étoile au guide Michelin 

Une soirée de détente pour les bénévoles

Soirée de détente pour les bénévoles. Plus d’une centaine de bénévoles se sont retrouvés au traditionnel repas organisé par le comité d’animation culturelle, pour les saluer de leur investissement dispensé lors des différentes manifestations qui ont eu lieu tout au long de l’année passée.

Un diaporama retraçant les diverses activités des douze derniers mois défilait tandis que chacun se restaurait au buffet. La soirée était joyeuse et chaleureuse, et tous étaient ravis de se retrouver, avant l’arrivée de la saison prochaine.

Source: La montagne – Une soirée de détente pour les bénévoles