Evangélisateur des Gaules, il est le symbole du partage

À l’occasion de 350ème anniversaire de la découverte des reliques de Saint-Martin dans l’église de Marcolès, un colloque lui sera dédié les 8 et 9 juillet prochain à Marcolès.

Un colloque sur saint Martin en juillet

Saint Martin, alors soldat des légions romaines, partage son manteau avec un déshérité un soir d’hiver.

L’image est universelle et caractérise ce personnage légendaire dont le nom a été donné à une multitude de villes et villages (237) dont trois dans le Cantal. Bien des églises et chapelles (3.600) lui sont dédiées et Martin est l’un des patronymes le plus répandu en France.

L’église Saint-Martin de Marcolès contient un ensemble de reliques du saint, qui ont été authentifiées par les autorités religieuses au XIX e siècle après une longue procédure puisqu’elles furent découvertes en 1667 dans la statue reliquaire qui reste visible à l’entrée gauche du chœur. À l’occasion de la repose des reliques dans leur châsse restaurée, des relations privilégiées ont été nouées entre Marcolès et le centre culturel européen de Saint-Martin de Tours que dirige AntoineSelosse.

L’année 2016 marque le 1700ème anniversaire de la naissance du saint et, à cette occasion, un colloque sur sa vie et son œuvre sera organisé à Tours les 1 er et 2 juillet prochains, en clôture de l’année martinienne.

C’est ce même colloque qui sera reproduit à Marcolès les 8 et 9 juillet, avec la participation d’éminents spécialistes tels que Antoine Selosse, Donatien Manzany qui traitera de la question des reliques, Bruno Judic, professeur des universités, spécialiste de la vie de saint Martin de Tours. Lucien Gerbeau, historien local, apportera un éclairage sur l’église Saint-Martin, la découverte et la gestion des reliques à Marcolès.

Ces rencontres se dérouleront samedi 8 juillet. La journée du dimanche sera consacrée à des célébrations religieuses renouant avec la tradition des processions à saint Martin. Un temps de convivialité avec repas pris en commun sera proposé aux participants en clôture de ces manifestations.

Source: La montagne – Evangélisateur des Gaules, il est le symbole du partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *